A Rouen comme à Bastia (photo), les suporters peuvent participer à la vie du club ! (Photo SC Bastia)

La Société Coopérative d’Intérêts Collectifs (SCIC) du SC Bastia est officiellement sur les rails avec un capital de 1 182 500 euros.

C’est une grande première en France. Comme nous l’avions déjà évoqué en mai dernier, le Sporting Club de Bastia s’est doté d’une Société Coopérative d’Intérêts Collectifs (SCIC). Le Conseil d’Administration a d’ailleurs été élu vendredi dernier avec des représentants des différents collèges : salariés licenciés et anciens salariés, acteurs économiques et supporters. Et c’est là l’avantage de la SCIC, être une coopérative d’intérêt collectif.

Sans surprise, le conseil d’administration a nommé Claude Ferrandi à la présidence. « Même si j’ai représenté ce club pendant quelques mois, c’est un moment très important pour moi, a témoigné le dirigeant bastiais en conférence de presse. C’est symbolique de rendre cette élection officielle par un vote effectif. » Les supporters auront aussi désormais une part importante dans le club.

« C ‘est une nouvelle étape dans l’histoire du Sporting, a souligné Mathieu Chabert, un des deux représentants élus pour les supporters. Beaucoup de choses ont été faîtes depuis 2017. Aujourd’hui, nous sommes dans la continuité de ce travail avec une dimension supplémentaire. Nous avons désormais une gouvernance innovante et partagée. Tout le monde a hâte de se mettre au travail pour ramener le club a la place à laquelle il doit être. »

Un tiers en provenance des suppoters !

La création de cette Société Coopérative d’Intérêts Collectifs a été un réel succès avec 1 182 500 euros de parts achetées. Comme le rappelle Corse Matin, 12 000 parts (soit 600 000 €) proviennent des membres fondateurs, 295 parts (14 750 €) des salariés et anciens salariés, 2 122 parts (111 100 €) de la mairie de Bastia, de Porto-Vecchio et de Campile, 1 945 parts (97 250 €) du collège acteurs économiques et 7 191 parts (359 400 €) des supporters.

« La participation a été très importante, nous nous en félicitions et remercions toutes les personnes qui ont répondu présent lors de cette campagne, a précisé Claude Ferrandi dans les colonnes du quotidien corse. Nous allons désormais faire corps avec le club, avancer tous ensemble dans la même direction, toujours dans l’intérêt du Sporting. » Il ne reste plus qu’à confirmer sur le terrain…

PARTAGER