Pays de la Loire. La nouvelle pyramide des championnats de Ligue

200
Guy Ribrault a répondu aux questions concernant la nouvelle pyramide des championnats lors de l'assemblée générale ce samedi.
Guy Ribrault a répondu aux questions concernant la nouvelle pyramide des championnats lors de l'assemblée générale ce samedi. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Elle était très attendue… mais la nouvelle pyramide des championnats de la Ligue des Pays de la Loire ne va pas faire que des heureux ! Décryptage de notre rédaction.

Après des montées supplémentaires et des repêchages cette saison, la prochaine va être particulièrement douloureuse puisque la nouvelle pyramide des championnat va compter un niveau de moins (R1, R2, R3 contre DH, DSR, DRH et PH). Ce seront donc 192 équipes au lieu de 220 actuellement qui évolueront dans les différents championnats de Ligue en 2018-2019… soit 28 équipes en moins !

Visuel @atlantique Médias – Tous droits réservés

 

National 3 Pays de la Loire

Le premier du groupe de N3 Pays de la Loire accédera au National 2. Les trois derniers descendront en Région 1. Le premier de chaque groupe de Division d’Honneur accède donc au N3 ainsi que le vainqueur d’un barrage entre les deuxièmes de chaque DH.

La composition du Région 1

De 14 clubs actuellement en Division d’Honneur, la Régional 1 va passer à 12 clubs. Les Pays de la Loire sont d’ailleurs une des seules Ligues de France à réduire le nombre d’équipes de son plus haut niveau régional. Mais aucun dirigeant de club n’a posé de questions à ce sujet lors de l’assemblée générale. Il y aura donc quatre descentes dans chaque groupe de Division d’Honneur en fin d’exercice 2017-2018 au lieu de deux cette saison. Quatre clubs monteront donc en Région 1, le premier de chaque groupe de DRS ainsi que le meilleur deuxième.

La composition du Région 2

Outre les huit relégués de Division d’Honneur, le Région 2 comprendre les deux moins bons deuxièmes de DRS ainsi que les clubs classés de la troisième à la onzième place. Les trois douzièmes seront reversés en Région 3. Les premiers et deuxièmes des cinq groupes de DRH évolueront aussi en Région 2, tout comme le meilleur troisième. Par contre, aucune montée de PH vers le R2 n’aura lieu. Ce qui n’a pas manqué d’interpeller le président du FC Mouzeil Teillé Ligné, Christophe Cesbron : « Où est l’intérêt sportif s’il n’y a pas de montée en R2 pour les clubs de PH ? Il aurait été intéressant que le premier accède à la R2. »

 La composition du Région 3

Outre les trois douzièmes de DRS, le Région 3 comprendra les quatre plus mauvais troisièmes de DRH, les clubs classés de la quatrième à la onzième place de DRH ainsi que les clubs classés de la première à la septième place de PH. Concernant les huitièmes de PH, le plus mauvais descendra en District avec les clubs classés de neuvième à la douzième place de chaque groupe. Les deux meilleurs huitièmes se sauveront en R3 alors que les cinq autres huitièmes joueront un barrage de maintien face aux douzièmes de DRH.

Concernant les montées de championnat départemental, seuls deux clubs par District (10 au total) accéderont au R3 au lieu de quatre actuellement. Mais 28 clubs de Ligue vont être reversés dans les championnats de District à l’issue de la saison prochaine. « Je conseillerais au Districts d’anticiper avec la possibilité de créer un troisième groupe de D1 au cas où l’un d’eux voit de nombreux clubs de son département descendre » a précisé Guy Ribrault, membre de la commission qui a mis en place la réforme mais aussi président du District du Maine-et-Loire.