AG Pays de la Loire
Les représentants des clubs des Pays de la Loire étaient heureux de se retrouver. (Photo Jérôme Bouchacourt)
Bannière stages Louza

Ce samedi matin s’est tenu l’assemblée générale de la Ligue des Pays de la Loire avec la présence des représentants de clubs. Une grande première depuis un an.

Les assemblées générales en visioconférence sont devenues la norme depuis plus d’un an. Mais ce samedi matin, la Ligue des Pays de la Loire a choisi d’organiser son AG au théâtre de La Fleuriaye à Carquefou (Loire-Atlantique) en présence des représentants de clubs. Pour leur plus grand plaisir. « C’est vraiment bien de pouvoir se retrouver, de boire un café ensemble » nous ont confié plusieurs présidents.

Et tout avait été mis en place pour que ces retrouvailles se déroulent dans la convivialité. Un sac avec café et croissant était à disposition des représentants de clubs qui pouvaient profiter de ce petit-déjeuner en étant assis sur une grande terrasse installée pour l’occasion. Après ce petit encas matinal, place aux choses sérieuses dans une salle où un siège sur trois étaient utilisés comme l’imposent les mesures sanitaires.

« J’ai trouvé que l’hiver avait été très long, aujourd’hui c’est une véritable éclaircie » a d’emblée affirmé Didier Esor, le président de la Ligue des Pays de la Loire en ouverture de cette assemblée générale. Puis il a souhaité « remercier les présidents de clubs pour l’investissement sans faille durant cette période ». Le discours s’est voulu rassembleur et positif, ce qui a plus aux représentants des clubs qui ont largement applaudi.

Les représentants de clubs ont eu le droit à un petite déjeuner. (Photo Jérôme Bouchacourt)

On passera sur les trois heures d’assemblées générales. Lors des questions diverses, un président de club sarthois est revenu sur la démission de France Plouse, le président de son District qui est soupçonné de fraudes. Puis plusieurs dirigeants ont fait preuve de leur inquiétude concernant la reprise de la saison. A l’issue de cette assemblée générale, un grande partie des représentants se sont retrouvés dehors avec une « box repas » afin de continuer à échanger en toute convivialité.

SHARE