Olivier Quint
Olivier Quint espère passer le septième tour ce dimanche. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Entraîneur de l’AC Basse-Goulaine (Régional 1), qualifiée pour le septième tour, Olivier Quint revient sur ses meilleurs et pires souvenirs en coupe de France.

Qu’est-ce que ça évoque pour toi la coupe de France ?

« C’est une compétition qui apporte toujours beaucoup d’émotion. Pour nous, c’est historique d’être au septième tour. Mais il ne faut pas oublier qu’on aurait pu être éliminés dès le deuxième tour à Trémentines car on s’était qualifiés aux tirs au but. Mais ce match est aussi le point de départ de notre saison. »

Quels est ton meilleur souvenir dans la compétition ?

« C’est sans aucun doute la demi-finale contre Le Mans avec Sedan en 1999. On est mené au score puis on égalise avec une prolongation à la clé. Ensuite, le scenario est complètement fou puisqu’on s’impose 4-3 ! »

Et le pire souvenir ?

« Il y en a deux. Tout d’abord la finale perdue contre le FC Nantes en 1999 sur une erreur d’arbitrage de Monsieur Garibian. A Sedan, il ne faut pas trop parler de lui car c’est resté en travers de la gorge de beaucoup de monde ! Et puis il y a la demi-finale 2006 qu’on perd avec le FC Nantes face au Paris Saint-Germain (1-2). C’est l’année où j’arrête ma carrière de joueur professionnel et j’aurais aimé terminer sur une finale au stade de France. »

Olivier Quint : « Il faut profiter de ces moments-là ! »

On dit souvent que c’est l’épreuve des joueurs…

« Faire un parcours en coupe est toujours une aventure collective. Et puis pour un club amateur, c’est très condensé avec des matchs tous les quinze jours en début de saison. Je dis aux joueurs qu’il faut profiter de ces moments-là, qu’il mordre à pleine dent dans la compétition ! »

Comment abordez-vous ce match contre une équipe que vous connaissez bien ?

« On sait que c’est toujours difficile de jouer à Bellevue car il va y avoir beaucoup de monde. Et par rapport à notre victoire de la première journée de championnat (1-0), ce sera complètement différent car Loutfi n’aura pas la même équipe. Il ne faut pas oublier qu’ils ont été tout proches de monter en National 3 la saison dernière. Mais c’est intéressant car on a deux équipes qui restent sur une bonne dynamique ces derniers mois. »

SHARE