Noël Le Graët a obtenu 57,4% des suffrages au premier tour de l'élection à la présidence de la FFF.
(Photo Jérôme Bouchacourt)

Le président de la FFF a invité les quotidiens régionaux à une conférence de presse. Et il a confirmé le déblocage d’une aide pour les clubs de moins de 100 licenciés.

Quelques journalistes triés sur le volet ont été invité à une conférence de presse de Noël Le Graët. Des sujets ont été évoqués dont le rôle d’Alexandre Benalla sur la vitesse du bus de l’équipe de France sur les Champs-Elysées… un sujet sûrement très attendu par le football amateur !

Bon on passe les Girondins de Bordeaux, Didier Deschamps, Adrien Rabiot ou Jean-Kévin Augustin… pour s’arrêter sur ce qui concerne le clubs qui accueillent de plus en plus de licenciés depuis la victoires de Bleus en coupe du Monde.

« Question nombre de licenciés, ça explose chez les jeunes entre 6 et 10 ans et chez les féminines, a confirmé le président de la FFF. Mais à 2,4 millions de licenciés (2,1 millions la saison passée), il faut arrêter la chasse. Il manque des terrains dans les grandes villes et des éducateurs dans les campagnes. »

Des questions restés dans les cartables !

Le Breton a aussi indiqué que le Comité exécutif de la FFF avait voté une aide supplémentaire de 10 millions d’euros vers les clubs. Mais elle sera seulement disponible pour les clubs de moins de 100 licenciés possédant une école de football et (ou) une section féminine, tout en rappelant que 85 millions d’euros sont déjà consacrés au football amateur. Mais cette comprend bien sûr l’enveloppe de fonctionnement des Ligues et des Districts.

Par contre, aucun journaliste n’a parlé des différents de la FFF avec ses clubs… qui ont explosés depuis deux ans tant les commissions fédérales prennent des décisions surprenantes. Il aurait aussi été intéressant de lui demander quel était le rôle réel de certains salariés de la FFF qui semblent hyper puissants. Bien plus que les élus ! Des sujets qui auraient pu être très pertinents et qui auraient à coup sûr apportés des réponses que certains clubs se posent au quotidien.

PARTAGER