Photo Jérôme Bouchacourt

Le président de la fédération Française de Football explique les décisions prises dans un Edito paru sur la Lettre du Football Amateur. Extraits.

Noël Le Graët a choisi de s’adresser directement aux clubs en signant un l’Edito de la Lettre du Football Amateur publiée ce vendredi par la Fédération Française de Football. Le président de l’instance fédérale est largement revenu sur la situation actuelle et sur l’arrêt des championnats amateurs, les décisions prises et leurs conséquences.

« J’ai pleinement conscience des frustrations et des colères que ces décisions peuvent causer, a-t-il expliqué. Nous préférons tous qu’une saison se joue sur le terrain, dans les conditions prévues. Il n’y avait de ce point de vue, aucune bonne solution, la notion d’équité sportive dans la situation que nous vivons pouvant être l’objet de discussions infinies. Nous avons voulu, afin de ne pas rayer d’un trait de plume les efforts réalisés par les clubs et les acteurs, valider l’ensemble des journées jouées. »

« Préparer un avenir différent ! »

Noël Le Graët est aussi revenu sur la décision de garder le système en place pour les championnats nationaux. « On m’a beaucoup demandé ces derniers jours pourquoi nous avions voulu conserver les règles habituelles de promotion et relégation pour les championnats nationaux. Je comprends parfaitement la déception, l’amertume des clubs qui descendent. Mais notre responsabilité aujourd’hui est de commencer à préparer un avenir différent de ce que nous avons vécu. Nous avons créé, et j’inclus la FFF dans ce constat, un modèle inflationniste dans les championnats amateurs de haut niveau qui ne pourra pas survivre à ce que nous vivons. »

Le président de la FFF a de nouveau insisté que le football doit profiter de cette situation inédite pour faire sa mutation. « Tout le football français et mondial, au niveau professionnel comme amateur, va devoir se réinventer. C’est vrai aussi pour la Fédération, qui va devoir repenser sa manière d’aider les clubs dans ce contexte si particulier. » De nombreux acteurs du football demandent des états généraux du football amateur, ceux qui n’ont pas été réalisés en 2011.

Télécharger la Lettre du Football Amateur

PARTAGER