National. Une nouvelle séance de rattrapage ce mardi

18
En recevant Saint-Brieuc, le Quevilly-Rouen Métropole de Bruno Irlès aura une nouvelle belle occasion de se rapprocher de la tête du classement (© Philippe Le Brech)

Petit à petit le calendrier du National se met à jour, mardi 24, six matchs seront au programme de cette nouvelle séance de rattrapage.

SO Cholet – FC Bastia-Borgo

Largement dominé à Balmont par le SC Lyon, le SO Cholet a quand même ramené un bon point de son déplacement dans le Rhône grâce à un Anthony Mandrea intraitable. Face à Bastia-Borgo qui reste sur un bon nul à Annecy, les Choletais auront une belle occasion de se rapprocher du leader, et ce à quelques jours de recevoir le Red Star, actuel dauphin.

Quevilly Rouen – Saint Brieuc

Après sa déconvenue face à Cholet, QRM a vite rectifié le tir en dominant Bourg vendredi dernier, les Normands vont recevoir une nouvelle fois, une surprenante équipe de Saint-Brieuc qui vient de tenir le leader bastiais en échec sur ses terres.

Red Star FC – US Avranches MSM

Equipe en forme du moment le Red Star de Vincent Bordot, espère continuer sur sa lancée en recevant une équipe d’Avranches qui est un petit peu rentrée dans le rang après le report de plusieurs matchs.

FC Villefranche-B – FC Séte 34

Rien ne va plus à Villefranche qui accumule les contre-performances, et qui est toujours dans l’attente d’un premier succès à domicile. La venue du FC Sète, peu à l’aise à l’extérieur sera-t’il enfin le déclic attendu pour les Caladois ?

FC Annecy – SC Lyon

Avec 4 points pris en 2 journées, le FC Annecy commence à trouver ses marques dans ce championnat où il a souvent vu ses matchs reportés. En face le SC Lyon, en progrès se doit impérativement de prendre des points, pour se rassurer avant de recevoir le leader lors de la prochaine journée.

US Orléans – US Boulogne CO

Même si elles ont deux matchs de retard, ces deux formations font partie des grosses déceptions de ce début de saison. Le club relégué de L2, et le 3e du précédent exercice végètent actuellement en bas de classement, alors que l’un comme l’autre, avaient des objectifs bien plus ambitieux.