A Concarneau comme sur presque tous les terrains, le rouge était de mise ce vendredi soir.
A Concarneau comme sur presque tous les terrains, le rouge était de mise ce vendredi soir. (Photo Benjamin Bénéat)

En s’imposant à Pau (1-0), les Manceaux repassent devant Rodez en tête du National. Mais cette 21e journée a surtout été marquée par treize expulsions !

Après la victoire de Rodez Aveyron Football sur le FC Chambly jeudi soir (2-1), c’est au tour du Mans FC de s’imposer – à Pau (1-0) – et ainsi de reprendre le fauteuil de leader occupé provisoirement par les Ruthénois. Derrière le trio de tête, c’est un peu la débandade… le Stade Lavallois et le SO Cholet se sont inclinés, respectivement à Concarneau (1-0) et à Bourg-en-Bresse (2-1).

L’US Boulogne Côte d’Opale a concédé le nul contre Sannois Saint-Gratien (0-0) et seul l’US Quevilly-Rouen s’est imposé contre Marignane Gignac (3-1). Enfin, l’US Avranches sort de la zone rouge après un succès très important à Tours (1-0).

Mais cette journée a surtout été marquée par un nombre affolant d’expulsions : treize au total avant les deux derniers matchs qui ont lieu ce samedi. La palme revient à l’Entente Sannois Saint-Gratien qui a vu trois joueurs expulsés en… quatre minutes (70′, 72′, 74′) ! Mais Boulogne n’a pas réussi à s’imposer malgré un dernier quart d’heure à 11 contre 9, Sébastien Raphose ayant été expulsé du banc.

Les rencontres de la vingt-et-unième journée


PARTAGER