National. Un mois de janvier qui peut déjà être décisif

71
SANGARE Gustavo (Quevilly Rouen)
Quevilly-Rouen Métropole se déplace à Bastia pour affronter le Sporting. (Photo Philippe Le Brech)

Une semaine après avoir fêté la nouvelle année, les joueurs sont de retour sur les pelouses de National ce vendredi. Une 17ème journée qui marque le premier match de 2021 et le dernier de la phase aller. Des matchs cruciaux que chaque équipe espère bien remporter. Seulement huit petits points séparent Laval (5ème) et Villefranche (16ème). À la fin du mois de janvier et les trois journées prévues, le classement peut ainsi être totalement chamboulé.

Une fin de phase aller cruciale pour Annecy et Lyon

Occupant les deux dernières places du classement, Annecy et Lyon comptent déjà respectivement six et sept points de retard sur le premier non-relégable. Tandis que Lyon se déplace chez le voisin Bourg-en-Bresse, Annecy se déplace à Boulogne. En cas de victoire, ils pourraient faire un rapproché avec ces adversaires du jour qui sont également à lutte pour le maintien. Évidemment, en cas de défaite la situation se compliquerait.

Après une courte trêve, les joueurs ont pu se régénérer avant de se concentrer sur l’objectif de leur équipe. À noter que ces deux formations, ont connu à changement d’entraîneur ces dernières semaines. Rémi Dru, qui avait déjà pris place sur le banc savoyard lors des deux dernières rencontres, a été confirmé par sa direction jusqu’à la fin de la saison. Du côté lyonnais, Emmanuel Da Costa a été démis de ses fonctions, remplacé il y a quelques jours par Nicolas Le Bellec, notamment passé par Cholet et Bergerac ces dernières saisons. Ces deux hommes pourront-ils amener le déclic nécessaire à leurs joueurs ? On attend la réponse dès ce soir.

Un classement très serré

À l’issue de cette 17ème journée, nous pourrions voir des équipes prendre de l’avance devant, du retard derrière ou alors voir un classement encore un peu plus resserré. Avec moins de dix points entre la quatrième et la seizième place au classement, toutes les équipes auront à cœur de remporter les trois points de la victoire. Orléans se déplace sur la pelouse de Concarneau. Trajet que Fahd El Khoumisti a fait quelques jours plus tôt pour rejoindre sa nouvelle formation. L’équipe de Claude Robin tentera d’obtenir sa première victoire de la saison loin de son Stade de la Source.

En milieu de tableau, Avranches, qui a calé juste avant la trêve se rend chez son poursuivant, Sète, avec l’envie de retrouver la première partie de tableau. Villefranche, pire attaque du Championnat avec seulement huit buts marqués, reçoit le Stade Briochin, une équipe « surprenante » de ce début de saison avec une philosophie de jeu bien ancrée. Alain Pochat pourra compter sur les retours en forme de Désiré Segbe, Adrian Dabasse et Paul-Arnold Garita pour animer l’attaque de son équipe, 16ème du classement.

De son côte, Le Mans aura un match difficile face à Cholet, actuellement au pied du podium. Privé de leur défenseur Jérémy Choplin, suspendu, les Manceaux espèrent pouvoir compter sur un bon Ghislain Gimbert pour cette deuxième partie de saison. En cas de victoire, ils reviendraient à hauteur de leur adversaire du jour.

Pour le nouvel entraîneur de Créteil, Richard Déziré, ce ne sera pas non plus tâche facile. Il se rend à Laval où il faudra se méfier de Thomas Robinet, en forme cette saison, poursuivant sur la lancée de son passage à Villefranche. L’entraîneur, passé par Raon-l’Étape et qui a permis au Mans de retrouver la Ligue 2, entend bien débuter de la meilleure des manières sa nouvelle aventure. Il a remplacé Carlos Secretario, qui a cédé sa place suite à des soucis de santé.

Un trio de tête qui veut confirmer

Quevilly, Bastia et le Red Star ont pris un léger avantage sur leurs concurrents à la montée à l’aube de cette dernière journée de la phase aller. Ils comptent bien confirmer cela en ne cédant pas de terrain. Troisième, le Red Star pourrait prendre la première place en cas de succès. En effet, les Bastiais et Quevillais vont s’affronter dans un choc au sommet lundi à 20h45. Après avoir frôlés la très bonne opération à Quevilly lors de la dernière journée, les joueurs parisiens ne veulent pas laisser passer leur chance sur le terrain du FC Bastia-Borgo, 14ème.

Une occasion rêvée pour prendre les rênes du National 1, au moins jusque lundi soir où Vincent Bordot pourra attentivement regarder la rencontre opposant les deux leaders et meilleures attaques du Championnat. Deux équipes quasi-irrésistibles depuis le début de saison, menées par des armes offensives inarrêtables.

Bruno Irles peut ainsi s’appuyer sur ses deux buteurs Andrew Jung, prêté par Châteauroux, et Ottman Dadoune tandis que Mathieu Chabert voit Sébastien Da Silva s’affirmer sur le front de l’attaque, accompagné notamment par Antony Robic, qui avait inscrit 14 buts la saison dernière avec Laval. Un match au Stade Armand-Cesari qui s’annonce spectaculaire et qui sera décisif pour savoir quelle équipe sera sacrée « champion d’automne » de cette saison 2020-2021.

Les matchs  de la J17

  • US Concarneau (6) – US Orléans (10)
  • F.C. Sète 34 (12) – US Avranches MSM (11)
  • FC Villefranche-Beaujolais (16) – Stade Briochin (9)
  • FC Bastia-Borgo (14) – Red Star FC (3)
  • Football Bourg-en-Bresse Péronnas 01 (13) – SC Lyon (18)
  • US Boulogne (15) – FC Annecy (17)
  • Le Mans FC (8) – SO Cholet (4)
  • Stade Lavallois Mayenne FC (5) – US Créteil-Lusitanos (7)
  • SC Bastia (2) – Quevilly-Rouen Métropole (1)