AS Nancy-Lorraine
L'AS Nancy-Lorraine serait un gros client comme barragiste pour le club terminant troisième en National. (Photo Ligue du Grand-Est)

Comme chaque saison depuis 5 ans, le troisième de National affrontera le 18e de Ligue 2 au mois de Mai prochain, pour le fameux barrage 2/3 de relégation-promotion. Après Villefranche Beaujolais la saison dernière, battu de justesse par les Chamois Niortais (3-3, but à l’extérieur), l’équipe qui prendra place sur la troisième marche du podium de N1 aura ses chances de découvrir l’antichambre de l’élite française, comme l’ont fait Grenoble (2018) et Le Mans (2019) avant elle.

Petite particularité cette saison, et non des moindres, il se pourrait bien qu’un cador se dresse cette fois sur la route du futur chanceux venu de N1. Si l’on en croit les sites de pronostics sur le foot comme Wincomparator.com, mais aussi et surtout les bookmakers en ligne, c’est en effet l’AS Nancy Lorraine qui serait bien partie pour conclure la saison de L2 en 18e position. Pour le moment lanterne rouge du classement avec 5 unités de retard sur le 17e, l’écurie aux 2 Coupe de France, 2 titres de champion de Ligue 2 et une Coupe de la Ligue, est mal en point et pourrait vivre un exercice compliqué jusqu’au bout.

En compagnie des Nancéiens, les bookmakers voient également Dunkerque, Quevilly-Rouen, Niort et Rodez en candidats à ce futur barrage disputé au printemps 2022. S’il reste évidemment encore tôt pour confirmer ces prévisions, la donne s’annoncera quoi qu’il arrive compliquée pour l’écurie qui ambitionnera la montée. Depuis 2016-2017, saison du retour des barrages, 50% des clubs de National sont parvenus à faire descendre l’équipe de Ligue 2 de son piédestal. On souhaite le même destin cette saison à nos clubs amateurs ou semi-pro.

SHARE