Les Vannetais (en noir) se maintiennent grâce au goal-average particulier devant le Stade Brestois. (Photo Philippe Le Brech)

Nancy, Reims, Marseille, Brest, Béziers et le Gazelec Ajaccio ont tous été relégués en championnat régional. On fait un point global sur le National U19.

Il n’y avait aucun suspense pour la qualification en demi-finale dans les quatre groupes de National U19 avant la dernière journée de championnat. Le Stade Rennais, Dijon FCO, Montpellier HSC et le SM Caen avaient en effet déjà assuré leur première place lors de l’avant-dernière journée. Ces quatre clubs seront d’ailleurs samedi et dimanche au complexe sportif de Borgo pour gagner leur place en finale (voir programme ci-dessous).

Par contre, il restait quelques incertitudes dans la course au maintien. Dans le groupe A, il suffisait à Quevilly-Rouen Métropole de s’imposer lors de cette dernière journée pour valider sa place au niveau national puisque le club normand avait le goal-average particulier sur l’USL Dunkerque. Dans le groupe B, c’était un peu plus compliqué. Le Puy Foot 43 devait battre le FC Fleury 91 pour rester devant l’AS Nancy-Lorraine. Chose faite pour les Ponots (3-1) tandis que les Nancéiens s’imposaient à Amnéville (3-0). En vain puisque le club lorrain n’avait pas le goal-average particulier sur Le Puy et Fleury… mais ce dernier pourrait tout de même être relégué en tant que moins bon onzième. A confirmer par la FFF.

Dans le groupe C, Vannes avait le goal-average particulier sur le Stade Brestois (3-2, 1-1) mais devait s’imposer à Tours. Les Vannetais n’ont pas tremblé (1-0) car le Stade Brestois gagnait aussi à Cholet (2-0). Dans le groupe D, Toulon, Bastia et Marseille se disputaient le dernier strapontin pour le championnat régional. Et ce sont les deux « Sporting » qui ont pris le dessus sur l’Olympique… Bastia en battant le leader Montpellier (2-1), Toulon en ramenant le nul d’Ajaccio (2-2) tandis que Marseille perdait à domicile contre l’OGC Nice (4-3).


PARTAGER