Les jeunes Nantais peuvent exploser de joie, ils sont en finale du championnat de France. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Malgré une belle première période, Montrouge a craqué en fin de rencontre face au FC Nantes qui affrontera donc Lille en finale samedi prochain.

LES RÉACTIONS

Johann Sidaner (entraîneur du FC Nantes)

« Il y a de la satisfaction et une forme de soulagement. Cette opposition n’était pas évidente à aborder. Sans aucune prétention, ça aurait été préjudiciable de ne pas s’imposer. On était favori, on le savait. Pour les jeunes garçons qui sont en formation, ce n’est pas simple à aborder. La première période a été très compliquée, on est tombé face à une superbe équipe. Je tiens vraiment à la féliciter, ainsi que tout le staff. On savait que c’était une formation de qualité, elle nous l’a prouvé. Maintenant, on va savourer, même si la finale va arriver vite. » 

Thomas Berlette (entraîneur du FC Montrouge 92)

« Il y a de la déception sur la première période, je pense qu’on était un peu au-dessus, même si on a commencé à baisser un peu dans les cinq dernières minutes. On a des occasions, c’est dommage car on le paye en deuxième mi-temps. C’est le haut niveau, c’est comme ça. Comme je dis aux garçons depuis le début de l’année, au-delà des résultats, le principal, c’est de laisser une bonne impression aux spectateurs, leur transmettre des émotions. Le football est un spectacle, j’avais à cœur que l’on joue, surtout face à une équipe aussi forte. Je pense qu’on l’a plutôt bien fait. » 

SHARE