Ugo Bonnet (ici face à Kevin Malaga), et les Ruthénois, n'ont jamais réussi à prendre à défaut la défense Choletaise. (Photo Lisa Paquereau).

Tenu en échec à Cholet, vendredi soir, le Rodez AF cède du terrain au duo Le Mans FC – FC Chambly Oise.

En déplacement dans les Mauges, pour le compte de la 18e journée de Championnat de National, les Ruthénois de Laurent Peyrelade ont été contraints au partage des points. À la pause, les footballeurs Aveyronnais pouvaient avoir bien des regrets en constatant que le préposé au tableau d’affichage n’avait pas été sollicité une seule fois, et ce malgré un nombre incalculable d’occasions en leur faveur. Ce n’était pas faute d’avoir essayé, mais en face Théo Guivarch était en état de grâce. A l’heure de jeu, les entrées en jeu simultanées d’Abbas et Lasme allait cependant changer la donne et permettre aux hommes de Romain Revelli de se montrer dangereux. A l’instar de son alter-ego Choletais, Arthur Desmas sortait lui aussi le grand jeu pour préserver sa cage inviolée. 

« Le seul regret qu’on peut avoir nous ce soir, c’est de ne pas avoir réussi à ouvrir le score dans la première demie heure, commentait Laurent Peyrelade, à la fin de la rencontre. On doit mener au score pour installer un scénario qui aurait été intéressant, car notre entame a été vraiment de bonne qualité. »

« Être plus efficace pour rester en haut de tableau ! »

Le technicien du Rodez Aveyron Football était en effet déçu. « En face, il y avait un grand gardien qui, à l’aller, avait déjà fait ce qu’il fallait et a confirmé au retour. Le notre n’a pas été en reste, les deux gardiens ont été bons, alors cela s’est soldé par un match nul, mais c’est vrai que le déroulé du match peut nous donner des regrets. »

Mais Laurent Peyrelade sait aussi qu’il aurait pu laisser plus de plumes dans les Mauges. « Ce genre de match, on peux aussi le perdre car à trop rater d’occasions d’ouvrir le score de façon récurrente, on peut se faire punir sur la première occasion de l’adversaire, souligne-t-il. Au final, on a pas pris de but, on continue notre bonhomme de chemin, maintenant à nous d’être encore un peu plus efficace pour rester dans le haut du tableau. »

Et ne pas se faire dépasser comme la saison dernière …


PARTAGER