Il va y avoir du changement à Tours durant la trêve... entre l'entraîneur et plusieurs joueurs.
Il va y avoir du changement à Tours durant la trêve... entre l'entraîneur et plusieurs joueurs. (Photo Lisa Paquereau)

Relégable à la trêve en National, Tours FC a décidé de ne pas continuer l’aventure avec René Lobello. Un nouvel entraîneur va être nommé avant la reprise.

Qui sera sur le banc du Tours FC le samedi 5 janvier pour la réception du Vendée Herbiers Football (National 2) en trente-deuxièmes de finale de la coupe de France ? En tout cas, ce ne sera pas Réné Lobello puisque l’entraîneur arrivé cet été au TFC a résilié son contrat d’un commun accord avec le club, relégable en National alors qu’il descend de Ligue 2. Un communiqué du président Jean-Marc Ettori a été posté hier soir.

« Le Tours FC et René Lobello ont décidé d’un commun accord de mettre un terme à une collaboration effective depuis le mois de juin. René Lobello s’est investi totalement dans le projet et la mission qui lui ont été confiés, mais malheureusement les résultats actuels ne sont pas à la hauteur de ceux espérés, écrit ainsi le propriétaire du TFC. Je tiens à saluer, avec le plus profond respect, René Lobello, pour le travail fourni, et lui souhaite le meilleur et une pleine réussite dans ses prochains challenges. »

Un effectif qui devrait rapidement évoluer !

Le technicien principalement passé par l’étranger (Tunisie, Suisse, Algérie, Chine) n’était d’ailleurs pas sur le banc tourangeau vendredi dernier lors de la défaite à l’AS Lyon-Duchère (1-0). Comme le rapporte La Nouvelle-République, la direction du club avait avancé des « raisons médicales ». Mais l’entraîneur de 55 ans ne semblait pas avoir de solutions au marasme sportif de son équipe.

« Un nouvel entraîneur sera nommé dans les jours qui viennent et des modifications apportées à l’effectif actuel »a précisé Jean-Marc Ettori, tout en assurant que l’effectif allait aussi évoluer durant les prochaines semaines. Car aujourd’hui, il n’est plus question de remonter en Ligue 2 mais d’éviter de descendre en National 2… avec la perte du statut professionnel comme conséquence !

PARTAGER