US Boulogne CA
Les joueurs de l'US Boulogne Côte d'Opale (Photo Philippe Le Brech)

Vous avez été plusieurs à nous questionner sur la raison pour laquelle les clubs de Créteil, Chambly et Boulogne étaient d’ores et déjà relégués en National 2 alors qu’il reste 2 journées à disputer et qu’ils ont 6 et 5 points de retard sur le premier non relégable, Sète. Explications.

Les Héraultais vont plus que probablement récupérer 3 points sur tapis vert à la suite de leur match arrêté au Red Star. La FFF devrait statuer définitivement sur le cas d’ici la fin de semaine. Avec 34 points (31+3), Sète serait irrattrapable pour les 16e, 17e et 18e du championnat.

Mais même sans ça, les actuels trois derniers du championnat ne peuvent plus espérer sortir de la zone rouge.

Déjà parce qu’il y aura un Bastia Borgo – Sète lors de la dernière journée du National et qu’au moins une des deux équipes prendra donc des points. Avec 4 points d’avance sur les 16e et 17e et 5 points sur le dernier, la formation corse ne pourrait pas être rejoindre en cas de victoire. Idem si Sète l’emporte (peu importe les points face au Red Star).

En cas de match nul, c’est le second point qui rentrerait en compte. Avec 32 points, Sète pourrait se faire rattraper par l’USBCO ou le FCCO si une des deux équipes, qui s’affronteront lors de la dernière journée, faisait le plein. Mais Sète resterait devant en cas d’égalité finale grâce aux résultats dans les confrontations directes.

La course au maintien est donc déjà pliée pour les trois derniers du classement. Le dernier ticket pour la relégation se jouera entre Sète et Bastia Borgo. Avranches ne compte en effet que 6 points d’avance sur le FCBB mais a là aussi l’avantage sur les confrontations directes.

SHARE