BORDOT Vincent (Red Star)
Vincent Bordot n'est plus l'entraîneur du Red Star. (Photo Philippe Le Brech)

Le Red Star a informé ce lundi que l’entraîneur Vincent Bordot et l’entraîneur adjoint Jimmy Modeste avaient été mis à pied à titre conservatoire.

Cela paraissait (presque) évident après la déculottée subie par le Red Star vendredi soir à Annecy (0-6) lors de la sixième journée de National. Ce lundi en début d’après-midi, le club audonien a informé que « la direction a notifié à Vincent Bordot et Jimmy Modeste, respectivement entraîneur principal et entraîneur adjoint du Red Star FC, leur mise à pied à titre conservatoire (…) Habib Beye, Faouzi Amzal, et Randy Fondelot continueront à animer les séances d’entraînement du groupe professionnel ».

Cela veut dire les deux techniciens ont été convoqué à un entretien préalable au licenciement. La cause ? Des résultats qui ne sont pas du tout en adéquation avec les objectifs du club. Après six journées de championnat, le Red Star pointe en effet à une peu flatteuse quinzième place (sur dix-huit équipes) avec six points (deux victoires et quatre défaites) mais surtout quatorze buts encaissés.

En fin de saison dernière, le club avait mis du temps à prolonger son entraîneur d’une saison… mais en lui mettant un peu de pression avec l’arrivée d’Habib Beye, qui venait d’être inscrit pour la promotion 2021-2022 du Brevet d’Entraîneur professionnel de Football (BEPF). Est-ce l’actuel consultant de Canal + qui va devenir entraîneur principal ou le Red Star va faire appel à un technicien libre pour prendre en charge une équipe moribonde depuis le début de saison ? Affaire à suivre…

SHARE