Marwane Elaz a joué son dernier match avec Vitré à Nantes le 27 janvier.
Marwane Elaz a joué son dernier match avec Vitré à Nantes le 27 janvier. (Photo Jérôme Bouchacourt)

L’ex-attaquant de Trélissac et de l’AS Vitré est revenu sur sa signature avec l’US Concarneau. Et il ne regrette rien.

Mercredi soir, l’AS Vitré avait un supporter de choix. Sitôt l’entraînement de l’US Concarneau terminé, Marwane Elaz a suivi le huitième de finale entre son ancien club et l’AS Lyon-Duchère. Lui qui avait participé à l’exploit des Vitréens en seizièmes de finale contre Le Havre AC (Ligue 2) en marquant notamment un but.

Mais après le match en retard à nantes (0-0), l’attaquant passé par Trélissac s’est engagé avec le club du Finistère en National.  « J’ai un petit regret de ne pas le jouer mais j’ai eu l’opportunité d’aller au-dessus, a-t-il expliqué à nos confrères de Ouest France. Pour moi, la Coupe n’est pas la priorité : j’ai 22 ans, j’aurai le temps d’en jouer d’autres. »

« Ma décision était prise et je pense que c’est la bonne ! »

Il a d’ailleurs expliqué son choix. « À la fin du match contre Le Havre, beaucoup de personnes ont appris que ça discutait avec Concarneau et sont venues me voir pour essayer de jouer sur ma décision. Mais elle était prise et je pense que c’est la bonne. »

Il ne regrette donc pas d’être passé de l’Ille-et-Vilaine au Finistère. « Si j’étais resté à Vitré, je n’aurais peut-être pas fait six derniers mois de la même qualité que les six premiers. À la fin de l’année, tu peux te retrouver sans rien ou toujours au même endroit. » 

Il faut désormais espérer que le jeune milieu offensif saura faire sa place dans l’effectif coaché par Benoît Cauet. « Tout le monde n’a pas la chance d’être coaché par un ancien joueur du PSG ou de l’Inter Milan ! » s’enthousiasme-t-il. 


PARTAGER