Le Choletais Oussama Abdeldjelil va quitter le club. (Photo Lisa Paquereau).

Avec un gros cœur, des vertus solidaires et un esprit d’équipe retrouvé, le SO Cholet a tenu en échec Le Mans FC (1-1). Un nul qui a satisfait tout le monde. 

Après les quinze jours difficiles que son équipe venait de vivre, à la suite de l’élimination en Coupe de France, et la défaite en championnat face à Dunkerque, le SO Cholet de Romain Revelli, se devait de réagir face au Mans. « Il fallait au minimum retrouver un état d’esprit et de l’agressivité, et de ce point de vue-là, je suis satisfait des garçons. »

Le technicien Maugeois est conscient que son équipe a fait douter le leader Manceau. « Notre volonté était de bloquer les couloirs, d’empêcher leur redoublement de passes qui fait leur force. On avait aussi choisi de positionner Enzo Reale en sentinelle devant la défense mais aussi de faire jouer Ismaël Keita et Jonathan Mexique dans le dos de leur deux n°6. Je pense que nous avons bien réussi cette tâche. »

L’ex-entraîneur d’Andrézieux avait néanmoins quelques regrets. « C’est dommage que l’on n’ait pas mas mieux joué nous coups offensifs. C’est une équipe en pleine confiance, alors que nous sommes un peu dans le doute. Ce soir, je reste humble mais ce match on peut le gagner comme on peut aussi le perdre. Nous avons été récompensés par l’obtention d’un point, mais dans notre situation, ça ne monte pas vite. Maintenant il ne faudra pas s’arrêter là et faire des prestations de ce niveau à tous les matchs, et pas uniquement quand on vient au Mans. »

Romain Revelli et Richard Deziré étaient satisfaits du résultat. (Photo Lisa Paquereau).

 « Moins fringants parce que Cholet a fait un très bon match ! »

Son homologue Manceau, Richard Deziré n’était pas plus déçu que ça du match nul. « C’est tout sauf une déception. On a fait un gros match. Je l’avais dit que nous n’aurions pas la partie facile et que nous n’avions pas de marge dans ce championnat de National. On a pu voir deux équipes de talent et ce résultat me convient très bien. J’ai senti que mon équipe était quelque peu fatiguée. » 

Ça tombe bien, il ne jouera pas le week-end prochain en coupe de France après l’élimination à Bastia au septième tour.  « Nous sommes un peu émoussés et le week-end de repos qui arrive à point nommé, on va pouvoir récupérer, ça va nous faire du bien, assure l’entraîneur du club sarthois. Après nous n’avons pas tout bien fait. On prend un but, digne de Vidéo Gag et on a manqué de réussite sur deux trois face à face « grandeur nature », mais eux aussi. Alors on va se satisfaire d’avoir pris ce point, contre une équipe qui annonce haut et fort qu’elle vise la L2, et elle a fait un match d’une équipe qui pourrait prétendre à la montée. » Les Choletais n’en sont pas encore là, il leur faudra confirmer dès la prochaine journée pour espérer remonter au classement.

PARTAGER