Romain Montiel a fait chavirer tout un stade en ouvrant le score à la 70e minute de la rencontre entre Le Mans FC et le Stade Lavallois (Photo Lisa Paquereau).

Devant près de 19 000 spectateurs, Le Mans FC s’est offert une victoire de prestige en terrassant le leader Lavallois. Le club sarthois est deuxième au classement.

Le Mans FC de Richard Déziré est une équipe qui joue très bien au football, les 18 985 spectateurs présents au MMArena, samedi-après midi peuvent en attester, aujourd’hui elle peut légitimement postuler comme l’un des sérieux prétendants à la montée en Ligue 2. Les « Sang et or » ont une des meilleures attaques du championnat, avec une équipe qui va vers l’avant, qui propose un beau football, met beaucoup de pression à domicile et possède aussi des arguments sur coups de pied arrêtés.

L’équipe Mancelle est également extrêmement solide en défense, elle a conservé sa dynamique de promu, et à l’image du Grenoble Foot 38 de la saison dernière, elle pourrait être « la bonne surprise » en mai prochain. Avec des principes de jeu qui lui sont chers, le Mans FC a encore  prouvé contre Laval qu’il faudra compter avec lui, mais ça on le savait déjà !

Retrouver au plus vite le niveau professionnel !

Après d’importantes difficultés financières, le club phare de la Sarthe est rétrogradé administrativement en CFA le 6 septembre 2013, puis il est placé en liquidation judiciaire. Le 23 octobre 2013, le club est définitivement relègué en Division d’Honneur de la Ligue du Maine. Il remonte dès l’année suivante en CFA2, puis après trois saisons en National 3 et l’arrivée d’un nouveau président en la personne de Thierry Gomez, Le Mans FC réussit à intégrer le N2, et en mai 2018, le club sarthois se voit promu en National pour la 2018-19.

L’image contient peut-être : 12 personnes, personnes souriantes, foule et plein air
Photo Lisa Paquereau

Aujourd’hui le Mans FC n’est pas encore en L2, mais il s’y prépare, il a à sa disposition un stade magnifique, et bénéficie d’une ferveur populaire qui grandit de semaine en semaine. Samedi après-midi, le public ne s’y est pas trompé, il a assisté à une rencontre de haut-niveau « Ce n’était pas du National, c’était de la L2 ! » déclarait un spectateur ravi par le spectacle présenté.

Tout était réuni pour que la fête soit belle, et elle l’a été : un superbe tifo, une speaker avec du tonus dans la voix, une symphonie de couleurs et de drapeaux, les Fanatic’s, les FireSnake, les Loyal Fans et les Worshippers, tous unis derrière leurs couleurs, un ancien joueur pro au sifflet, un parcage visiteurs imposant, des chants, de la musique, du bruit, des clameurs, des bravos, un stade qui se lève pour acclamer Romain Montiel qui nettoie la lucarne des visiteurs, un Rémy Boissier au four et au moulin, une Ola, un clean-sheet, un tour d’honneur, une communion avec les supporters, bref … Le spectacle a été de grande qualité !

Le Mans FC, n’est pas encore en Ligue 2, mais il aspire à y revenir au plus vite, et avec de telles infrastructures, un tel public, et un jeu aussi plaisant à regarder, il a de nombreux atouts pour y parvenir.

 

PARTAGER