Parc des sports d'Annecy
Le Parc des sports d'Annecy n'est pas disponible jusqu'au 31 octobre. (Photo FC Annecy)

Le FC Annecy ne pourra pas débuter le championnat dans son stade le 21 août à cause d’un avis défavorable de la Préfecture.

Le retour du FC Annecy au troisième niveau national n’est pas de tout repos. Le club haut-savoyard avait déjà dû suspendre sa préparation fin juillet après le test positif au Covid-19 de plusieurs joueurs. Cette fois, c’est son stade qui lui joue des tours. La Préfecture a en effet donné un avis défavorable pour l’organisation des matchs de National.

Comme l’explique Le Dauphiné, une commission s’inquiète de la dégradation du auvent en béton des deux tribunes. Dans l’attente d’un diagnostic supplémentaire, le FC Annecy est donc privé de son stade jusqu’au 31 octobre. Le club doit donc se retrouner rapidement pour l’organisation de la réception du Mans FC en ouverture du championnat le 21 août.

« Nous prenons acte de cette décision qui est très impactant pour nous, a réagi le président Stéphane Loison auprès du quotidien des Alpes. Nous souhaitons nous donner le week-end pour prendre le recul nécessaire avant de nous exprimer officiellement. » En Haute-Savoie, seulement deux stades sont homologués niveau 3 pour recevoir un match de National : le stade Salvatore-Mazzeo de Gaillard et le stade intercommunal de Cluses. Mais ce dernier est encore en travaux (voir ci-dessous).

Le FC Annecy doit néanmoins trouver une solution rapidement car l’article 16.5 du règlement du National est très clair. « En cas d’indisponibilité d’une installation sportive déclarée, le calendrier ne peut être modifié, les clubs devant, dans ce cas, disposer d’un terrain de remplacement répondant aux exigences de la compétition. Toutes les dispositions devront être prises à l’avance par le club organisateur, sous peine de sanction pouvant aller jusqu’à la perte du match. »

PARTAGER