National (J19). Une journée pour confirmer ou se relancer avant la coupe

LEMONNIER Pierre (Le Mans)
Pierre Lemonnier et les Manceaux doivent absolument s'imposer. (Photo Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

Ces derniers jours, c’est l’annonce de la reprise de la Coupe de France qui a beaucoup fait parler dans le monde du football amateur. Les clubs de National 1 encore lice sont concernés, et iront chercher une qualification dans dix jours. Avant cela, une 19ème journée de Championnat se présente ce vendredi. Faisons le point sur les affiches qui nous attendent.

Les deux équipes qui occupent la tête du Championnat se déplacent chez des formations qui sont mal en point, à la lutte pour le maintien. Ainsi, Bastia, leader, et Quevilly, poursuivant, se rendent respectivement sur les pelouses de Boulogne, 16ème, et Bourg-en-Bresse, 15ème. Si l’on s’arrête à ce classement, on a tendance à penser que ces rencontres sont déséquilibrées sur le papier.

Ce serait bien mal connaître cette troisième division. En effet, les difficultés rencontrées par les Boulonnais et les Bressans sont une surprise. On ne les attendait pas là au début de saison. Pourtant, ces deux équipes occupent aujourd’hui une place de relégable, qu’elles espèrent rapidement quitter. Pour cela, il y aura fort à faire face à deux équipes en forme et qui possèdent les meilleures attaques du Championnat, avec plus de 30 buts marqués en 18 journées.

Julien Boyer, prêté dans l’Ain par Clermont, ne s’y trompe pas dans Le Progrès. « Il faut que l’on revienne sur nos fondamentaux en gagnant, explique-t-il. J’ai l’image d’Avranches où on a poussé tout le match pour marquer, mais il avait manqué ce douzième homme ». Ce manque de soutien dans les tribunes est valable pour toutes les équipes, et il va falloir trouver une autre source de motivation pour bousculer l’équipe de Bruno Irles. À Bastia, Mathieu Chabert reste prudent car il sait qu’aucun match n’est facile en National 1. « Boulogne est une équipe qui arrive à être très performante contre les clubs en haut de tableau » se méfie-t-il en conférence de presse.

Une troisième place à aller accrocher

Tandis que les deux équipes de tête se sont données un peu d’air par rapport aux poursuivants, une intéressante lutte pour la troisième place, synonyme de barrages face au 18ème de Ligue 2 BKT devrait nous tenir en haleine tout au long de la seconde partie de saison. Ce vendredi, trois concurrents sérieux à cette place vont jouer et donc espérer s’y rapprocher. Ces trois formations n’ayant pas gagné la semaine dernière, elles auront à cœur de prendre trois points précieux.

Cholet a souffert à domicile face à Villefranche lors de la dernière journée, concédant une défaite. L’entraîneur du club Choletais, qui est sur une série de trois revers consécutifs, n’a pas apprécié la performance de ses joueurs. En déplacement à Sète, le club des Mauges aura pour objectif de se relancer afin de ne pas se faire distancer.

Orléans et Créteil, deux autres candidats à la troisième place sur le podium s’étaient quittés sur un match nul (2-2) lors de la 18ème journée. Cette rencontre n’a donc pas vraiment profité à une équipe, même si ce score a le mérite de les tenir encore dans la course. Orléans qui reste sur quatre matchs sans défaites (2 victoires et 2 nuls) se déplace sur la pelouse du FC Bastia-Borgo, qui a connu une lourde défaite lundi soir lors du derby l’opposant au SC Bastia. L’équipe corse qui a vu arriver Clément Couturier, bien connu du Championnat, cette semaine va donc recevoir une équipe orléanaise en confiance avec un esprit revanchard.

Créteil, de son côté, reçoit Avranches équipe de milieu de tableau qui alterne le bon et le moins bon. Ce match sera l’occasion pour Richard Dezire, coach cristolien, de retrouver une équipe qu’il a entraîné entre 2012 et 2015. « C’est toujours sympa de les retrouver en regardant le chemin parcouru. Avranches, j’y ai passé trois années fantastiques […] Ce n’est pas un match lambda« , confiait celui qui va diriger son troisième match sur le banc de Créteil à Foot Normand. Nul doute qu’il ne ferait cependant pas de cadeau à son ancienne équipe.

Annecy et Villefranche en regain de forme

Trois autres rencontres sont au programme ce vendredi et concernent des équipes qui vont devoir se battre pour le maintien. Commençons par le Stade Briochin qui se déplace à Laval, 10ème. Actuellement 12ème, le Stade Briochin séduit par son projet de jeu mais n’est jamais loin de la zone rouge, avec trois points d’avance actuellement. Après le match nul face à Concarneau, Maël Illien exprimait de la déception à Ouest France. « On peut dire qu’on n’a pas su perdre, mais moi je suis surtout déçu de ne pas avoir gagné. »

Cela démontre aussi toute l’ambition affichée par cette équipe qui était en National 2 la saison dernière. Le beau jeu n’est pas toujours une garantie de bons résultats. Annecy et Lyon, qui occupent les dernières places du classement n’ont pas encore connu la défaite en 2021. Bien mal engagés au moment des fêtes, l’espoir est permis pour ces deux équipes. Annecy qui a vu son match reporté la semaine dernière à cause de fortes chutes de neiges se déplace sur le terrain de Villefranche, qui a quitté la zone rouge la semaine dernière.

C’est donc face à un concurrent direct que Matthieu Sans et ses coéquipiers vont devoir aller chercher une nouvelle victoire, après celle obtenue à Boulogne il y a deux semaines. « Quand on joue contre des concurrents directs, on ne doit pas passer à côté. Ce sont nos petites finales à nous. Et les finales, ça se gagne« , a exprimé le défenseur sur le site officiel du club.

Lyon qui a laissé sa place de lanterne rouge à Annecy suite à son match nul face à Sète, entend bien poursuivre cette série de deux matchs consécutifs sans défaite. « On a raté le coche, estimait Nicolas Le Bellec à la fin du match vendredi dernier. C’était un match fermé et on a su rester solide. » Il y a donc du positif à retenir pour l’équipe lyonnaise qui est à six points de Sète, 14ème et premier non-relégable. Il faut donc poursuivre une série de résultats positifs pour rester en vie dans ce Championnat.

Le Mans FC – Red Star, le choc de lundi

Lundi 25 janvier à 20h45, un choc de haut de tableau entre Le Mans, cinquième, et le Red Star, troisième, nous est réservé. L’équipe francilienne qui reste sur trois matchs sans victoire a lâché du lest sur les deux premières places du classement. Désormais à quatre points de la deuxième place, il va falloir renouer avec la victoire lors de cette 19ème journée pour rester au contact. Après une défaite sur la pelouse du FC Bastia-Borgo et un match nul face à Boulogne, deux équipes de la deuxième partie de tableau, les joueurs de Vincent Bordot voient arriver un concurrent.

Pas question de laisser passer cette chance de distancer l’équipe mancelle, déjà à cinq longueurs. Après Cholet et Quevilly sur les deux précédentes rencontres, le défenseur, Jérémy Choplin, et ses coéquipiers auront encore un gros match à jouer. Évidemment, l’objectif sera de prendre les trois points et de se rapprocher de son adversaire du jour et lui mettre une petite pression pour la suite des aventures.

Vendredi 22 janvier 2021 à 18h
– F. Bourg-en-Bresse Péronnas 01 (15ème) Quevilly-Rouen Métropole (2ème)
– FC Villefranche-Beaujolais (11ème) – FC Annecy (18ème)
– FC Sète 34 (14ème) – SO Cholet (6ème)
– US Créteil-Lusitanos (4ème) – US Avranches MSM (8ème)
– FC Bastia-Borgo (13ème) – US Orléans (7ème)
Vendredi 22 janvier 2021 à 18h30
– Stade Lavallois Mayenne FC (10ème) – Stade Briochin (12ème)
Vendredi 22 janvier 2021 à 19h
– US Boulogne CO (16ème) – SC Bastia (1er)
Vendredi 22 janvier 2021 à 20h
– US Concarneau (9ème) – SC Lyon (17ème)
Lundi 25 janvier 2021 à 20h45
– Le Mans FC (5ème) – Red Star FC (3ème)

SHARE