National. Le SO Cholet veut repartir de l’avant

Jonathan Mexique le capitaine choletais espère ramener ses troupes vers le succès ce vendredi face à Sète (© Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

Plutôt fringante et performante en automne, la belle mécanique choletaise s’est quelque peu grippée avec l’arrivée de l’hiver. Depuis la claque reçue à Bastia, le SOC a du mal à rebondir et accumule les contre-performances.

Cinq ça suffit !

Etrillés sur l’ile de Beauté par le leader Corse du SC Bastia, les footballeurs choletais avaient certes retrouvé des couleurs une semaine après, en dominant facilement la lanterne rouge Annecy 4 buts à 2, avant de se faire battre à domicile par l’US Boulogne CO, sur le score de 2 à 1, puis chez leurs voisins du Mans FC, 2 à 0.

Contre Villefranche-Beaujolais, vendredi dernier, Stéphane Rossi avait tenté de changer de système, en abandonnant son 5-3-2 fétiche au profit d’un 4-2-3-1, mais au final, cela n’avait rien changé, après la rencontre le coach du SOC qualifiait même cette soirée comme « La pire de la saison« . Le SO Cholet concédait de nouveau la défaite 2 buts à 1, sa cinquième en six matchs de National, et surtout la troisième consécutive.

Il n’y a pas péril en la demeure pour le club Maugeois, qui pointe à la 6e du classement à 5 points du podium, après la 1ere journée de la phase retour, mais il serait quand même bien inspiré de cesser au plus vite cette spirale négative.

Actif sur le marché des transferts pour apporter des remèdes à la situation

Désireux de ne pas trembler en fin de saison pour assurer son maintien dans un championnat de National où pour l’instant aucune équipe n’est véritablement décrochée, le club des Mauges a profité du Mercato hivernal pour se renforcer avec deux arrivées. C’est ainsi que tour à tour Yankuba Jarju, attaquant et Yoann le Méhauté, milieu offensif, ont été engagés, pour apporter une plus value à l’effectif choletais afin de réintégrer le Top 5.

« Yankuba Jarju a de grosses qualités d’attaquant axial. Même, si nous avons déjà des joueurs capables d’évoluer à ce poste, avec lui, c’est une option supplémentaire. Je connais Yoann Le Méhauté depuis quelques années maintenant. C’est un joueur que nous suivions et qui va nous apporter de la fraicheur, de la fluidité et de la créativité au milieu de terrain » se réjouit Rossi à propos de ses deux recrues.

Yoann Le Méhauté (à gauche) avec son nouveau coach au SO Cholet, Stéphane Rossi.

Aller gagner à Sète

« Notre match contre Villefranche fut un échec cuisant. Nous nous sommes mis une pression folle qui n’avait pas lieu d’être. A nous de nous remettre en question pour aller prendre des points à Sète. » déclarait l’entraineur du SOC, mercredi dernier lors de la conférence de presse hebdomadaire.

Pour rappel, lors du match aller les Choletais s’étaient imposés 3 buts à 1 (N’Chobi, Baldé et Konaté avaient scoré pour le SOC, et Caddy, pour le FC Sète 34).

SHARE