Habib Beye
Habib Beye sera l'entraîneur du Red Star jusqu'à la fin de las asion. (Photo Philippe Le Brech)

Après le refus de Mathieu Chabert, qui s’est engagé avec Châteauroux, c’est Habib Beye qui sera l’entraîneur du Red Star jusqu’à la fin de la saison.

Un peu plus d’un mois après la mise à pied conservatoire de Vincent Bordot, le Red Star FC a fait un choix très fort concernant le technicien qui finira la saison la saison sur le banc en National. Alors que le club avait contacté Mathieu Chabert, qui a préféré s’engager avec la Berrichonne Châteauroux, le président Patrice Haddad a décidé de privilégier la piste interne en nommant Habib Beye comme l’indique un communiqué publié ce midi.

« En quelques semaines, Habib a su impulser une dynamique positive au sein du groupe, d’ores et déjà concrétisée par des résultats, souligne l’homme fort du club audonien. Sa contribution s’inscrit parfaitement dans la vision que je porte. » le Red Star FC a en effet gagné ses deux derniers matchs, dont une large victoire à Avranches (6-0), tout en se qualifiant pour le sixième tour de la coupe de France.

1 170 euros d’amende par match

« Depuis le début de mon intérim le groupe a été extraordinaire dans son investissement au quotidien, précise Habib Beye. L’aventure humaine que nous avons construite avec l’ensemble des joueurs et du staff a joué dans ma décision. Le travail effectué par le Président Patrice Haddad, à la tête du Red Star depuis treize ans, et la façon dont le club continue de se structurer jour après jour, m’ont aujourd’hui conforté dans mon choix de poursuivre l’aventure. »

Pourtant, il ne souhaitait devenir entraîneur principal comme il l’avait confié à L’Equipe le 17 septembre dernier. « Je n’ai pas la capacité et je n’ai pas le droit d’exercer avec une équipe de National (…) ce n’est pas le moment. » Le Red Star FC a donc choisi de payer l’amende, 1 170 euros par match soit 28 080 euros pour les 24 matchs restants.

SHARE