Les joueurs de Bastia/Borgo (en rouge) sont considérés comme des cas contacts après leur match à Orléans jeudi dernier. (Photo Philippe Le Brech)

Deux des trois matchs de National ont été reportés par la Fédération Française de Football ce lundi soir. Mais cela pose de nombreuses questions.

« Après le diagnostic de plusieurs cas Covid au sein du club de l’US Orléans que le FCBB a affronté jeudi dernier, la FFF, suite aux recommandations de l’ARS de Corse, décidée du report de la rencontre de ce soir face à l’US Boulogne. » Ce lundi après-midi, les matchs de National entre le FC Bastia/Borgo et l’US Boulogne Côte d’Opale ainsi qu’entre l’US Orléans Loiret et l’USM Avranches ont été reportés.

La raison est le test positif de quatre joueurs de l’US Orléans Loiret ce samedi. En effet, un joueur présentait des symptômes vendredi et tout le groupe a donc été testé. De facto les joueurs du FC Bastia/Borgo sont donc tous considérés comme cas contact. Le club du Loiret ne joue donc pas non plus ce soir et son match de vendredi à Saint-Brieuc est d’ors-et-déjà reporté.

Mais cela pose de nombreuses questions. Notamment après le report de dernière minute de la rencontre entre l’US Concarneau et le SO Cholet vendredi soir à cause de deux cas positif (un joueur et un membre du staff) au sein du club finistérien. Car les hommes de Stéphane Le Mignan avaient joué au Sportig Club de Lyon le mardi… et si le même principe de précaution devait prévaloir, le match entre le Stade Lavallois et le club lyonnais aurait aussi dû être reporté.

Mais ce n’est pas le cas. Comme en National 2 ou National 3, les décisions de reports – ou pas – prêtent à confusion et ne sont pas du tout cohérentes. Nous vous proposons d’ailleurs un sujet complet ce mardi… avec les explications de la Fédération Française de Football (ou du moins nous l’espérons !).

>>> Ce mardi, retrouvez notre article sur l’incohérence des décisions !

PARTAGER