KERBRAT Christophe
Christophe Kerbrat va renforcer la défense briochine. (Photo Philippe Le Brech)

Laissé libre en fin de saison dernière par En Avant Guingamp, Christophe Kerbrat a décidé de s’engager avec le Stade Briochin.

Douzième de National après huit journées – mais un match en retard – le Stade Briochin continue de se renforcer. Et c’est un joli coup réalisé par le club des Côtes-d’Armor avec la signature de Ronan Kerbrat. A 34 ans, le défenseur central avait été laissé libre par En Avant Guingamp avec neuf saisons en Ligue 1 et Ligue 2 et 308 matchs joués. S’il avait des offres de l’étranger (Suisse, Chypre), il a préféré rester dans sa Bretagne natale.

« Arrêter après neuf saisons à Guingamp était une possibilité, a expliqué le défenseur central à Ouest FranceL’idée m’a traversé l’esprit, mais je me suis dit que je ne pouvais pas arrêter comme ça. Sincèrement, je n’ai pas eu beaucoup d’offres, mais je ne voulais pas sauter sur la première opportunité. Et le Stade Briochin était toujours dans un coin de ma tête. »

« Retrouver le plaisir de jouer ! »

Tout s’est fait naturellement et Christophe Kerbrat a signé pour une saison plus une deuxième en option. Il va ainsi retrouver Benjamin Angoua avec lequel il a formé la charnière central guingampaise en Ligue 1 (2014-2017). « Ce n’est pas sa présence qui m’a fait signer ici, mais les contacts qu’on a eus, et tous les bons échos que j’ai eu du groupe dont il fait partie, a-t-il précisé. Les deux dernières années au niveau du foot, c’était moyen. J’ai envie de retrouver le plaisir de jouer. »

Pour le Stade Briochin, c’est un joueur d’expérience qui va amener son vécu du monde professionnel tout en redécouvrant le National presque dix ans après ses deux saisons avec Plabennec. « Christophe Kerbrat va s’inscrire dans un collectif, il n’est pas l’homme providentiel, a souligné Guillaume Allanou, le chargé de développement du club, auprès de Ouest FranceMême s’il descend d’un club de Ligue 2, le but est qu’il y retourne. Mais avec Saint-Brieuc. » Il pourrait être dans le groupe ce vendredi pour le déplacement à Cholet.

PARTAGER