Le FC Villefranche Beaujolais en préparation
Crédit photo : grenoblefoot.info

Un mois après sa défaite en barrage d’accession en Ligue 2 face aux Chamois Niortais (3-1, 0-2), le FC Villefranche Beaujolais a retrouvé les terrains ce vendredi, à Saint-Marcellin (Isère) pour son premier match de préparation. Une première entre rupture et continuité.

Certains visages ne sont plus là. Quelques cadres de l’équipe ont changé d’air cet été, à l’image des Maxime Jasse et Blanc, du défenseur Romain Fleurier ou des attaquants Désiré Segbé et Arnold Garita. La fin d’un cycle ? N’allons pas jusque là. Mais après son incroyable épopée la saison dernière, qui l’a vu passer de la dernière place du classement aux portes de la Ligue 2, la formation caladoise a évolué. L’entraîneur Hervé Della Maggiore, arrivé en cours de route l’an dernier, a voulu resserrer son effectif et apporter sa patte personnelle.

Et ce nouveau Villefranche a fait ses premiers pas ce vendredi. Clin d’œil amer du destin, c’est encore face à une équipe de Ligue 2 que le FCVB s’est frotté : le Grenoble Foot 38. Comme il y a quelques semaines, l’équipe du National a su rivaliser dans les grandes lignes mais s’est inclinée à la fin. Cette fois-ci, en revanche, le résultat était plus anecdotique et les sourires et la joie d’avoir pu retrouver le pré étaient présents au coup de sifflet final.

Malgré un écart dans la préparation – le GF38 disputait son 3ème match alors que c’était le premier pour les joueurs de Della Maggiore – les deux équipes ont eu chacune leur temps fort. Les Isérois ont fini par s’imposer 3-2. Les Caladois ont pu aligner quelques nouvelles recrues et se sont d’ailleurs deux éléments à l’essai qui ont fait trembler les filets : Simon Elisor (AC Ajaccio) en première période et Dorian Caddy (Laval) en seconde. Les recrues déjà officialisées ont elles aussi eu du temps de jeu : les anciens de Bourg-Péronnas, que HDM connait bien, Jimmy Nirlo et Guillaume Khous ainsi que le joueur du Canet Quentin Martin.

Les tauliers – le capitaine Sergio en tête – et quelques jeunes ont complété le tableau. Le milieu de terrain caladois, si séduisant l’an dernier, n’a pas perdu de sa superbe. L’intégration est prometteuse mais il faudra poursuivre la montée en puissance au cours des prochaines semaines pour que le mayonnaise prenne définitivement. “On est reparti pour un tour” confiait le service com du club, qui a réalisé un excellent direct vidéo de la rencontre. En espérant qu’il soit aussi réussi que le dernier, avec une conclusion plus heureuse en bonus.

GF38 - Villefranche (3-2) : les buts grenoblois
SHARE