Youssef Chibhi et le FC Versailles 78 espèrent monter en National 2. (Photo Philippe Le Brech)

En National 3 Paris Île-de-France, la montée devrait se jouer entre le FC Versailles 78 et l’US Ivry à moins d’une grosse surprise sur la deuxième phase.

Après six victoires consécutives pour débuter la saison, le FC Versailles 78 a marqué le pas avec un bilan très équilibré sur les six matchs suivants (deux victoires, deux nuls et deux défaites). Surtout la formation entraînée par Youssef Chibhi a perdu des points face à des mal classés (défaite à Saint-Leu et nuls contre Les Ulis et Noisy-le-Grand). Les Versaillais restent néanmoins en tête avec un petit point d’avance sur l’US Ivry (26 points contre 25).

Derrière ce duo, les réserves du Paris FC (22 points) et de l’US Créteil Lusitanos (20 points) ne peuvent pas accéder au National 2. Ce qui n’est pas le cas du Paris Saint-Germain (18 points) mais il est fort probable que le club ne veuille pas d’une montée alors qu’il a fait descendre son équipe réserve en fin de saison dernière. Il reste donc un groupe composé du Racing CFF (17 points), l’US Torcy, OFC Les Mureaux (16 points) ou encore Aubervilliers et Blanc-Mesnil (15 points) … mais ces cinq clubs sont plus concernés par le maintien qu’une possible accession.

Car avec trois relégables en National 2 à la trêve (FC Mantois 78, Entente Sannois Saint-Gratien et JA Drancy), le dixième du National 3 Paris Île-de-France serait concerné par un retour en championnat régional ! Autant dire que la deuxième partie de saison promet d’être intense avec des points qui seront forcément difficiles à prendre ! Pour l’AC Boulogne-Billancourt, déjà relégué de National 2 l’été dernier, ce sera compliqué puisque le club des Hauts-de-Seine a été pénalisé de cinq points de pénalité, son entraîneur Teddy Bertin n’ayant pas le diplôme requis pour le N3.

PARTAGER