N3 Biesheim - Prix-les-Mézières (Carine Triquet)
L'ASC Biesheim est l'actuel de ce groupe E de N3 ! (Photo Carine Triquer - LGEF)

L’ASC Biesheim a concédé sa première défaite de la saison (0-1) contre l’AS Prix-lès-Mézières à domicile. À la fin de cette rencontre, Alain Reppert et l’entraîneur, Vincent Rychen ont fait part de leur frustration.

Il aura fallu attendre la onzième journée de championnat de National 3 pour voir la première défaite de l’ASC Biesheim Football en championnat. Invaincus jusqu’ici au même titre que l’AS Béziers, Dinan Léhon FC, FC Ouest Tourangeau et du FC Bourgoin Jallieu les hommes de Vincent Rychen se sont inclinés sur la plus petite des marges contre l’AS Prix-lès-Mézières.

« C’était un match piège, a affirmé Alain Reppert à la fin de cette rencontre sur le site du club. L’AS Prix-lès-Mézières est une bonne équipe. Chaque année, ils ont des bons joueurs. On est bien rentré dans ce match mais on n’a pas réussi à marquer alors que notre adversaire l’a fait sur une demi-occasion. On est un peu déçu du résultat. »

Pour Vincent Rychen, « cette défaite n’est pas illogique »

Également frustré de cette défaite, Vincent Rychen a pointé du doigt les faiblesses de son équipe lors de cette rencontre. « Cette défaite n’est pas illogique, a déclaré le technicien à la sortie des vestiaires. On a manqué de justesse dans les trente derniers mètres pour déstabiliser notre adversaire. Et dans les vingt dernières minutes on a travaillé de manière désordonnée. »

Mais pas de quoi s’affoler. Malgré ce premier revers, l’ASC Biesheim est toujours leader de sa poule avec quatre points d’avance sur son dauphin : l’ES Thaon. « Il faudra se remettre au boulot face à Jarville, a confessé l’ancien milieu de terrain du Pau FC. Il ne faut pas tout remettre en question. » Rendez-vous, ce dimanche 11 décembre à 14 heures 30 au stade de Montaigu.

SHARE