Les verts espèrent être en National 3 la saison prochaine ! (Photo FC Saint-Estève)

A quelques jours de l’ouverture du championnat, des procédures sont encore en cours pour le FC Balagne et le FC Saint-Estève.

Ce mardi, le FC Balagne et le FC Saint-Estève sont devant la Commission Fédérale des Règlements et Contentieux (CFRC). Les deux clubs contestent en effet les décisions de leurs Ligues de leur interdire la montée en National 3. Et leurs arguments semblent plutôt aller dans leur sens.

FC Balagne (Corse Méditerranée)

Le 19 juillet, l’USC Corte a gagné sa montée en National 3 devant le Tribunal Administratif de Bastia au détriment du FC Balagne. Le club situé au Nord-Ouest de la Corse a donc demandé à être reçu par la FFF puisque son voisin du Centre de l’Île-de-Beauté avait été débouté par la CFRC le 17 mai dernier. En cause ? Un match de Régional 1 entre la réserve de l’AS Furiani-Agliani et le FC Balagne avec un joueur furianais qui avait joué alors qu’il était suspendu.

La CFRC avait donc donné raison au FC Balagne avant que le Tribunal Administratif demande à la FFF d’intégrer Corte en N3. Il serait donc invraisemblable que la commission fédérale prenne une décision contraire ce mardi, même si le dossier concerne un autre joueur suspendu. Il y a ainsi de très grandes chances que le club de l’Île-Rousse soit réintégré en National 3. De son côté, Corte ne peut plus être rétrogradé car la FFF n’a pas saisi le Conseil d’Etat pour contredire la décision du TA.

FC Saint-Estève (Occitanie)

Deuxième de Régional 1 deux points derrière la réserve de l’AS Béziers, le FC Saint-Estève a soulevé plusieurs irrégularités concernant des décisions de la Ligue d’Occitanie sur des dossiers relatifs au club héraultais, qui a fait jouer des joueurs non qualifiés tout au long de la saison. Il s’agit notamment de joueurs avec des doubles licences Futsal ou encore une joueur international sous contrat amateur… et un autre joueur étranger sans Certificat International de Transfert (CIT).

Alors qu’il a été débouté par toutes les commissions de la Ligue d’Occitanie, le club des Pyrénées-Orientales a saisi le Tribunal Administratif. mais il a aussi été convoqué en urgence – ce lundi à 16h pour une audition ce mardi matin ! – par la CFRC. Dans ce dossier aussi, il paraît compliqué pour la FFF ne pas donner raison au FC Saint-Estève à la vue des arguments et de l’attitude la Ligue d’Occitanie.

US Charitoise (Bourgogne Franche-Comté)

Sanctionné de trois points de pénalité par la Ligue de Bourgogne Franche-Comté, et donc relégué en Régional 1, l’US Charitoise a reçu une conciliation positive du CNOSF début août car le District de la Nièvre avait omis d’indiquer dans un procès-verbal que le club était en infraction sur les championnats jeunes. Mais ce mardi, la FFF a décidé de refuser la conciliation. Le club de la Nièvre pourrait saisir le Tribunal Administratif.

PARTAGER