Steven Babel va retrouver la TA Rennes avec la ferme intention de s’imposer.
Steven Babel va retrouver la TA Rennes avec la ferme intention de s’imposer. (Photo Fred Annin)

Entre motivation et amertume, l’atout offensif guichenais de vingt-six ans se livre avant le « Bretillico » face à la TA Rennes, un club qu’il a fréquenté par le passé.

Steven, quelles sont vos sensations dans ce championnat de N3 que vous découvrez ?
« Cela fait quatre ans que je monte de niveau. Par rapport à mes qualités, le championnat de N3 était un objectif pour moi. J’ai retrouvé mon poste d’attaquant. Au début de la saison, quand j’évoluais sur le côté, j’étais plus porté sur la dernière passe, la percussion et les centres. Je suis plutôt content car je retrouve de la profondeur et des sensations devant le but mais je sais que je peux encore faire mieux. »

Quelles sont vos relations avec votre coach Gwen Corbin ?
« C’est ma deuxième saison avec Guichen. Je me sens très bien dans ce club. Je suis tombé sur un bon coach qui a les mêmes valeurs et la même vision du football que moi. Ça marche bien et je prends du plaisir. Même si j’avais progressé lors de mon passage à Montgermont, j’ai beaucoup appris tactiquement. Gwen n’a fait que bonifier le travail. »

Ce ne doit pas toujours être évident pour un attaquant de répondre aux exigences défensives imposées par le schéma tactique…
« Quand tu signes à Guichen, il faut accepter ce que veut le coach. C’est une autre façon de voir le football. Ce que Gwen (Corbin) me demande cela ne m’a pas dérangé du tout car j’aime bien défendre. »

« Je pense qu’on ne m’a pas donné ma chance ! »

Comment expliquez-vous ce manque d’efficacité offensive de cette équipe guichenaise ?
« Quand on travaille beaucoup défensivement, on manque parfois de lucidité. Des fois, on ne fait pas les bons choix sur le terrain. »

Vous allez retrouver la TA Rennes, un club que vous connaissez bien. Comment appréhendez-vous cette rencontre ?
« Pour moi, ça reste un match particulier. Je suis toujours un peu en colère envers ce club. Je pense que j’avais tout pour réussir mais on ne m’a pas donné ma chance. »

C’est-à-dire…
« J’ai joué deux ans et demi avec l’équipe réserve entraînée par Tanneguy Girardeau qui était en DRH. À l’époque, je m’entraînais avec le groupe de l’équipe première mais le coach (Jacques Le Normand) avait ses joueurs et il leur faisait confiance. À l’entraînement, je faisais tout ce qu’il fallait pour être dans le groupe. Ça reste une amertume. Mon objectif sera de marquer contre la TA Rennes pour aider mon équipe à obtenir les trois points importants pour le maintien dans ce derby. C’est un match qui va compter.»

Serez-vous toujours au FC Guichen la saison prochaine ?
J’ai envie de jouer au plus haut niveau possible. Tout dépendra de la fin de saison et si il y a des clubs qui sont sur moi. Il faudra prendre tout ça en compte.»

PARTAGER