Les joueurs lannionnais restent sur une très belle série depuis début avril.
Les joueurs lannionnais restent sur une très belle série depuis début avril. (Photo Lannion FC)

Lannion FC reste sur trois victoires de rang et il est pour l’instant sorti de la zone. Mais tout peut aller très dans ce National 3 Bretagne.

Après un mois de mars catastrophique (trois défaites, aucun but marqué pour neuf encaissés), Lannion FC s’est bien repris en avril avec trois très larges succès (14 buts marqués) et une sortie de la zone rouge. « C’était obligatoire de se relancer dans la course au maintien, admet Rémy Le Bourdoulous, co-entraîneur du club avec Gilles Davai. Il y a eu une prise de conscience collective du groupe, une forme d’urgence qui s’est imposée et qui a permis à certains joueurs d’élever leur niveau. »

Longtemps lanterne rouge du National 3 Bretagne, les Costarmoricains avaient un réel problème défensif avec 47 buts encaissés lors des 19 premières journées (2,47 par match). « Pour inverser les résultats, il nous fallait tout d’abord retrouver de la solidité défensive, confirme le technicien lannionnais. Avec Gilles, on n’était pas forcément inquiets car le contenu était intéressant. Mais on encaissait des buts sur des erreurs, sur des détails. »

L’AS Vitré n’étant plus relégable en National 2, la douzième place du Lannion FC permet pour l’instant au club des Côtes d’Armor de se maintenir. « On ne regarde pas forcément au-dessus, on préfère se concentrer sur nos prestations, souligne Rémy Le Bourdoulous. On est forcément mieux en ce moment avec nos trois victoires consécutives. Mais le plus dur reste à venir. »

Les deux prochains matchs pourraient d’ailleurs être décisifs, à la TA Rennes ce samedi, « face à une des équipes en forme de la deuxième partie de saison, qui en plus peut assurer son maintien contre nous », puis à domicile face à Redon FC Atlantique Vilaine dans une semaine. Car l’objectif est sans conteste « de laisser trois équipes derrière nous pour ne pas être tributaire d’une possible descente de National 2 ».


PARTAGER