Florian Verplanck n'a pu jouer qu'une mi-temps car il n'était pas sur la FMI. (Photo Philippe Le Brech)

C’est un fait rarissime qui s’est produit samedi lors de la rencontre entre la réserve de l’AC Ajaccio et l’AS Cannes. Et la décision de l’arbitre n’est pas forcément la bonne.

Samedi soir, le capitaine de la réserve de l’AC Ajaccio a déposé une réserve technique peu après la demi-heure de jeu entre le club corse et l’AS Cannes en National 3 Méditerranée. Cette réserve indique que « le gardien n°1 ne figure pas sur la feuille de match ». Florian Verplanck, le portier cannois, ne figurait en effet plus sur la Feuille de Match Informatisée (FMI).

Noté entraîneur sur la FMI à la suite de la suspension de Ludovic Pollet (huit matchs), Derek Decamps a apporté une précision à cette réserve. « Après vérification, l’arbitre a laissé pénétrer sur le terrain l’ensemble des joueurs validés initialement, Mr Verplanck Florian a donc jouer la première mi-temps. À la suite d’un bug informatique, il est apparu qu’il ne figurait plus sur la feuille de match. »

L’arbitre a donc demandé à l’AS Cannes de faire sortir son gardien… ce qui a provoqué un changement de joueur au retour des vestiaires pour faire entrer le gardien remplaçant Antoine Chanssaud à la place d’un joueur de champs. Et l’AS Cannes a ainsi joué toute la deuxième période à 10 contre 11. A la fin de la rencontre (0-0), l’AC Ajaccio a confirmé sa réserve technique alors que Denis Gauthier, le capitaine de l’AS Cannes, a déposé une réserve en soulignant que la faute revenait à l’arbitre.

Des problèmes de fiabilité de la FMI ?

Ce cas de figure s’est déjà présenté le 17 août dernier lors du match de National 2 entre le FC Rouen 1899 et le FC Gobelins. Le portier parisien n’apparaissait pas sur la FMI qui comptait donc seulement dix joueurs titulaires. Mais les Normands n’avaient pas donné suite puisqu’ils avaient gagné le match (3-2). Mais comment ce genre de problème est-il possible ?

Car dans ces deux cas, l’arbitre et les deux capitaines ont pris connaissance de la FMI avant de la signer. Et s’il manque un joueur, cela se voit automatiquement. Comment le gardien – ou un autre joueur – peut-il donc disparaître après la validation ? Nous avons demandé à plusieurs techniciens de faire le test sur leur tablette… et on peut en effet n’inscrire que dix joueurs sur la FMI, alors que les cases remplaçants sont complètes.

Selon nos informations, plusieurs présidents de Ligue ont fait remonter des soucis sur les FMI depuis le début de saison… et il pourrait être crédible que la rencontre entre l’AC Ajaccio et l’AS Cannes soit rejouée puisque le club des Pays de Lérins a été lésé en jouant une mi-temps à dix contre onze. Affaire à suivre…

PARTAGER