Arbitre assistant
(Photo Philippe Le Brech)

Sapeur-pompier de Paris en formation, Lucas Sardin a prodigué les premiers soins à un joueur de Chauvigny samedi soir à Libourne.

Samedi dernier, la rencontre de National 3 Nouvelle-Aquitaine entre Libourne FC et l’US Chauvigny a été interrompue pendant une demi-heure. La cause ? Un choc entre deux joueurs. « L’attaquant de Libourne part en contre-attaque et en débutant sa course il met un coup de coude au visage du joueur de Chauvigny qui tombe au sol avant de se tordre de douleur et de tomber inconscient pendant 30 minutes » raconte Lucas Sardin, arbitre assistant n°2 sur ce match.

Sapeur-pompier de Paris en formation depuis fin septembre, le Bordelais de 25 ans a tout d’abord pensé que « c’était un contact tout à fait bénin ». Puis il a « vu l’agitation autour du joueur. J’ai aussi vu qu’il était mis sur le côté et c’est là que j’ai compris et que je suis intervenu avec le médecin de Libourne et quelques joueurs ».

A la suite de ce choc violent, Sylla M’Bemba est resté inconscient durant de nombreuses minutes. « Je suis resté pendant vingt-cinq minutes avec le médecin du club et la kiné auprès du joueur » précise Lucas Sardin, arbitre depuis dix ans. Le joueur chauvinois a ensuite été emmené à l’hôpital par les pompiers. Il est sorti dans la nuit de samedi à dimanche et « il va beaucoup mieux », comme l’a indiqué le club de la Vienne dimanche (voir ci-dessous).

SHARE