Relégué en National 3 la saison dernière par la DNCG, le club limougeaud présente encore un déficit conséquent au 30 juin. Les dirigeants doivent trouver des solutions.

Le 18 mai dernier, le Commission Régionale de Contrôle des Clubs de la Ligue de Nouvelle-Aquitaine a auditionné le Limoges FC. Résultat : rien à signaler ! Pourtant, Le Populaire du Centre révèle ce lundi que le club limougeaud présentait un déficit de 118 000 euros au 30 juin à la suite d’un audit financier qui a permis d’examiner en profondeur les comptes.

Le quotidien de la Haute-Vienne indique que « cet audit a relevé plusieurs anomalies comme la non comptabilisation d’éléments dans le budget précédent à l’image de frais inhérents à la procédure de redressement judiciaire mise en œuvre l’année dernière. Ces frais supplémentaires qui n’avaient pas été provisionnés dans le budget 2018-2019 ont ainsi impacté les comptes du club ».

Outre ce déficit, le club traîne encore une dette de 120 000 euros dans le cadre de son redressement judiciaire qui date d’avril 2018. Le Populaire du Centre informe d’ailleurs que le LFC va demander une réduction de ses montants annuels de remboursement lors d’un rendez-vous devant le Tribunal de Grande Instance le 10 juillet prochain.

Malgré ces problèmes financiers, le président Robert Divry exclut une liquidation judiciaire. Mais le budget va devoir être revu à la baisse, tout comme la masse salariale du club. En tout cas, la situation du Limoges FC interroge de nombreux dirigeants de clubs en Nouvelle-Aquitaine.

PARTAGER