L'AS Géménos a atteint les trente-deuxièmes de finale de la coupe Gambardella cette saison face à l'AS Saint-Etienne. (Photo LMF)

Alors que l’AS Géménos pourrait être repêché en National 3, le club préfère repartir en Régional 1 afin d’assurer ses missions envers les jeunes.

La rétrogradation de l’Athlético Marseille en Régional 2 par la Commission Fédérale de Contrôle des Clubs (CFCC) aurait pu doublement bénéficier au football du Pays d’Aubagne. Deuxième de National 3 Corse Méditerranée, Aubagne FC pourrait accéder en National 2 alors que l’AS Géménos, initialement relégué en Régional 1, sauverait sa place au niveau fédéral. Mais ce ne sera pas le cas, quelle que soit la décision en appel concernant le club marseillais.

« La crise sanitaire va affaiblir beaucoup de clubs car le tissu économique est fragilisé, explique Christian Agostini, le président géménosien. Ça fait déjà pas mal de temps que je me posais des questions. Je ne voyais pas l’intérêt de sortir de l’argent pour l’équipe fanion et ne pas assumer les autres missions du club. » Un discours limpide de l’homme fort de ce club qui comptait 548 licenciés la saison dernière.

« Retourner en N3 dans d’autres conditions ! »

L’AS Géménos, c’est en effet 38 équipes avec des jeunes qui évoluent au plus haut-niveau régional dans presque toutes les catégories. « Nous sommes un des rares clubs de la Ligue à posséder le label jeunes élite et cette saison, nous avons sept gamins qui signent à l’Olympique de Marseille, rappelle Christian Agostini. C’est une grande fierté pour le club. On n’abandonne pas l’idée de jouer en National 3 mais le but est d’y retourner dans d’autres conditions. »

Et un rapprochement avec le voisin Aubagne, qui se trouve à six kilomètres, pour créer un club qui serait potentiellement le plus gros de la Ligue de Méditerranée ? « A Aubagne, c’est mon fils qui adjoint aux sports ! rigole le président géménosien. On aurait en effet pu se rapprocher mais la question à se poser est : dans quel intérêt ? » En effet, les deux clubs semblent plutôt complémentaires.

Géménos possède des équipes jeunes qui évoluent dans des catégories supérieures à Aubagne. « Mais si un de nos joueurs a le niveau pour aller jouer en National 2 chez eux, ça se fera normalement » assure Christian Agostini qui souhaite donc garder l’identité de cette charmante commune provençale située au pied de la Sante-Baume.

PARTAGER