Théophile Verremme Guillet (
Le Vertavien Théophile Verremme Guillet (ici face à Saint-Philbert) a été gravement blessé lors du match à Fontenay. (Photo USSA Vertou)

Plusieurs clubs de National 3 Pays de la Loire qui jouent le maintien ont pensé que leurs joueurs pouvaient purger en coupe régionale. A tort !

Depuis lundi, c’est l’effervescence entre les clubs de National 3 Pays de la Loire. Les entraîneurs n’arrêtent pas de s’appeler car il s’avère que leurs équipes pourraient perdre des points sur tapis vert. La cause ? La purge des suspensions de leurs joueurs en coupe Pays de la Loire au mois de février et mars. Depuis le début de la semaine, la Ligue a reçu trois demandes d’évocation et une quatrième pourrait suivre.

Cela concerne les matchs Pouzauges-Changé (0-1), Fontenay-Pouzauges (0-0), Vertou-Poiré (3-2). Le premier a eu lieu le 5 mars et les deux autres le 2 avril (en gras, le club qui a inscrit sur la feuille de match un joueur suspendu). Selon nos informations, Fontenay a fait une évocation uniquement car Le Poiré – un de ses concurrents au maintien – l’a fait sur son match.

Un match est homologué le trentième jour à minuit

Après vérification de notre part, il s’avère en effet que l’US Changé (Thomas Boret), l’USSA Vertou (Lucas Rouland) et Pouzauges Bocage FC (Sonny Degert) ont inscrit sur la feuille de match un joueur suspendu. Un doute subsiste pour Changé dont la rencontre a eu lieu le 5 mars. Le match entre La Châtaigneraie et Sablé (26 février) serait aussi impacté car un joueur vendéen était suspendu mais le résultat serait homologué donc toute procédure semblerait impossible.

Selon l’article 147 des règlements généraux de la FFF, « L’homologation des rencontres est prononcée par la Commission chargée de la gestion de la compétition (…) Cette homologation est de droit le trentième jour à minuit, si aucune instance là concernant n’est en cours et si aucune demande visant à ouvrir une procédure n’a été envoyée avant cette date. »

L’évocation de Pouzauges ayant été envoyée le 5 avril, il est possible que le match perdu contre Changé soit déjà homologué. Ce qui n’est pas le cas des deux autres qui se sont joués le 2 avril. Ce cas de figure embête beaucoup la Ligue des Pays de la Loire. « La commission ad hoc est saisie du dossier et va donc prendre une décision par rapport aux demandes des clubs » nous a répondu l’instance régionale.

La FFF confirme que les joueurs étaient bien suspendus

Elle devrait néanmoins s’appuyer sur l’avis de la Fédération Française de Football. Nous avions contacté le service juridique de l’instance fédérale dans un autre dossier et celle-ci nous avait répondu sans équivoque. « Un joueur qui est suspendu lors d’une compétition nationale ne peut pas purger dans une compétition régionale. C’est le problème de la participation des équipes de National 3 à ces coupes organisées par leur Ligue. »

Le problème, c’est que ça créé une rupture d’équité (en terme juridique) car un joueur peut être suspendu à cause d’un carton en coupe régionale mais il ne peut pas purger un match de suspension dans cette même compétition. Autre interrogation, la différence de traitement entre les Ligues sur le sujet. Sans compter les cubs non concernés par ces dossiers mais qui vont en pâtir sportivement.

Dans le classement ci-dessous, nous avons aussi enlevé trois points au FC Challans qui sera pénalisé en fin de championnat car le club n’a pas engagé d’équipe en coupe Gambardella, ce qui est obligatoire à ce niveau.

SHARE