Illustration Ballons
Photo Philippe Le Brech

Après les sanctions dues aux purges de joueurs en coupe régionale, le classement pourrait encore être modifié avec l’appel de l’US Changé.

Comme nous l’avions dévoilé le 6 avril, la course au maintien a été resserrée en National 3 Pays de la Loire car trois clubs ont été sanctionnés pour avoir fait purger un joueur en coupe régionale. Un quatrième dossier a d’ailleurs été ouvert la semaine dernière, celui du Sablé FC contre l’AS La Châtaigneraie. Mais la commission a classé le dossier car « conformément à l’article 147 des Règlements Généraux de la LFPL, l’homologation d’une rencontre est de droit le trentième jour à minuit, si aucune instance là concernant n’est en cours et si aucune demande visant à ouvrir une procédure n’a été envoyée avant cette date ».

Une décision qui pourrait changer pas mal de chose. L’US Changé avait en effet interjeté appel de la décision de match perdu par pénalité contre Pouzauges Bocages FC. Le club de Mayenne a en effet perdu quatre points (les trois de la victoire + un de pénalité), son homologue vendéen en récupérant trois. Mais cette rencontre a eu lieu le 5 mars et la demande d’évocation le 5 avril.

Si l’on s’en tient au règlement énuméré par la commission régionale des règlements et contentieux, « l’homologation d’une rencontre est de droit le trentième jour à minuit ». En prenant le calendrier, il s’avère que le trentième jour à minuit est le lundi 4 avril soit la veille de la demande d’évocation. L’US Changé a aussi fait appel de sa sanction avec le motif que le président de Pouzauges était suspendu lorsqu’il a fait la demande d’évocation, donc qu’il ne pouvait pas avoir de fonction officielle.

En tout cas, ce dossier des matchs perdus par pénalité est loin d’être clos et le classement devrait encore bouger – notamment pour l’US Changé – avant les trois dernières journées, les 7, 14 et 28 mai.

SHARE