Dinan-Léhon - Milizac
Dinan-Léhon et Milizac en National 3 Bretagne. (Photo Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

A part la Nouvelle-Aquitaine où tout est joué, il reste de l’enjeu dans les onze autres groupes de National 3. Petit tour de France.

Auvergne Rhône Alpes : le FC Aurillac et Velay Foot joue leur place à l’extérieur

Si le nom du champion de cette poule est connu (Thonon Evian Foot), la course au maintien est très indécise. Tout d’abord car on ne connaît pas le nombre de descentes de National 2. Le GFA Rumilly-Vallières est déjà relégué mais le FC Chamalières peut encore se sauver ce samedi lors de l’ultime journée. Si c’est le cas, il n’y aura que trois descentes vers le Régional 1.

Aurillac FC (13ème, 19 points) est mal en point et n’est plus maître de son destin. Une victoire à Limonest Saint-Didier est forcément obligatoire, tout comme pour Velay Foot (12ème, 21 points). Mais c’est la réserve de Lyon La Duchère (11ème, 24 points) qui pourrait mettre tout le monde d’accord en cas de succès à Vaulx-en-Velin. Ensuite, il faudra regarder le résultat de Chamalières !

Bourgogne Franche-Comté : Première balle de match pour le Racing Besançon

Avec cinq points d’avance sur le FC Gueugnon, le Racing Besançon a l’occasion de valider sa montée en National 2. La réception du troisième du championnat, La réserve de Sochaux, s’annonce donc être un match aussi compliqué qu’important. Le FC Gueugnon, second, devra lui s’imposer dans son stade Jean Laville face à l’autre équipe de la ville de Besançon, afin de continuer à faire douter les rouges et bleus.

En queue de peloton tout semble se jouer entre trois équipes. Valdahon Vercel déjà condamné, il reste donc une place de reléguable puisqu’il n’y aura pas de descente de clubs de la Ligue de National 2. A deux journées de la fin du championnat, c’est une finale qui se joue ce samedi entre le CA Pontarlier et le Paron FC. Les Pontissaliens, 11ème au classement, seulement 5 points devant les Paronnais, n’ont pas le droit à l’erreur. Ce match décisif entraînera forcément des conséquences : soit le CA Pontarlier assure son maintien en National 3, soit le Paron FC peut revenir à deux longueurs avant l’ultime journée. Intercalé entre ces deux formations, Le FC Morteau Montlebon (12ème avec 24 points) accueille devant son public, la réserve Dijonnaise. Un match à quitte ou double tant les hommes de Sébastien Mazotti peuvent tirer profit du match précédemment cité.

Bretagne : C’est encore indécis des deux côtés du classement !

La Saint-Pierre Milizac est en tête avec trois points d’avance sur la réserve du Stade Rennais. Mais le club du Finistère n’a pas le goal average particulier sur son dauphin (deux défaites 1-2, 0-2). Un succès contre le FC Guipry-Messac, déjà relégué, ne leur offrira la montée en National que si les Rennais ne s’imposent pas contre Plouzané ACF. Mais attention aux faux-pas pour ces deux clubs puisque l’AGL Drapeau Fougères reste en embuscade à quatre longueurs de la tête.

Dans la course au maintien, Trégunc et Guipry-Messac sont déjà en Régional 1. Mais avec les relégations de Vitré et Plabennec de l’étage supérieur, il y aura deux descentes supplémentaires. Ça se joue donc entre Plouzané (24 points) ainsi que le Stade Pontivyen et la TA Rennes (30 points).

Centre Val de Loire : Deols FCSaint Jean le Blanc, duel décisif pour le maintien

Combien il y aura-t-il de descentes, deux ou trois ? Tout dépendra du SO Romorantin qui joue sa place en National 2 ce soir. A deux journées de la fin du championnat, ça reste serré avec Saint-Jean-le-Blanc (25 points), l’USM Montargis (23 points), ainsi que Deols FC et Amilly J3S (19 points). Hasard du calendrier, Déols reçoit Saint-Jean-Le-Blanc ce samedi avec un seul mot d’ordre : la victoire pour continuer à espérer.

Grand Est : Le FA Illkrich en ballotage défavorable face à Epernay

Les calculs sont simples dans le Grand-Est, il faut gagner. A quatre longueurs du RC Epernay, premier club non relégable, les joueurs d’Illkrich Graffenstaden n’ont plus le droit à l’erreur. Se déplaçant sur la pelouse de l’US Sarre Union, ils devront puiser au fond de leurs ressources pour décrocher un résultat chez le quatrième du championnat. De leurs côtés, les Sparnaciens auront une première chance de se sauver définitivement dans un match face à la réserve Troyennes à l’extérieur.

Hauts-de-France : Le grand soir pour Wasquehal ?

Avec cinq points d’avance sur Feignies-Aulnoye FC, les hommes de Mehdi Izeghouine n’ont besoin que de deux points pour se mettre à l’abri et être champion de National 3 Hauts-de-France. Face au IC Croix, ils auront une première cartouche.

Si on regarde en bas du classement, de Vimy à Boulogne, ils sont encore cinq capables de se maintenir, ou de descendre. L’US Chantilly (11ème, 27 points) reçoit l’US Vimy (9ème, 28 points) avec la possibilité de passer devant et de s’éloigner la zone rouge. Pour la réserve de l’US Boulogne (13ème, 23 points) et l’US Pays de St-Omer (12ème, 26 points) la tâche s’annonce plus ardue. La première équipe reçoit à domicile Feignies/Aulnoye FFC, le second de la poule. Pour les Audomarois, la réception de l’équipe B de Valenciennes s’annonce tout aussi compliquée.

Normandie : En attente du résultat du SM cane en National 2

Les clubs normands ont les yeux rivés sur la réserve du SM Caen qui n’est pas encore maintenue en National 2. Car si les Caennais valident leur place à l’étage supérieur, les résultats du jour n’auront aucune importance étant donné que Bayeux FC et Romilly Saint-Pierre sont déjà relégués en Régional 1. La réserve d’Avranches, le SU Dives Cabourg, l’Avant-garde Caennaise et l’AS Cherbourg sont les quatre clubs menacés par cette 12ème place, la dernière reléguable (ou pas) dans ce groupe de National 3.

Occitanie : La réserve de Nîmes en embuscade à Blagnac

Pour cette 25ème journée, le football Occitans nous offre une rencontre de premier plan entre le le FC Blagnac (11ème, 26 points) et la réserve du Nîmes Olympique (12ème, 25 points). Un match capital étant donné qu’un seul point sépare les deux formations. Accusant un retard un peu plus important, l’AS Muret (13ème, 22 points) peut encore revenir. Cela passe par une victoire sur la pelouse du SC Balma, samedi.

L’autre inconnue est le nombre de descentes de National 2 puisque la réserve de Montpellier joue sa place ce soir. Si les Montpelliérains venaient à être relégués, ce seraient alors les quatre derniers qui se retrouveraient en Régional 1 !

Paris Île-de-France : Un match décisif entre le FC Mantois et Créteil B

Décidément, les calendriers de National 3 sont bien faits ! Dans le groupe de la région Parisienne, une rencontre opposera une fois de plus deux concurrents directs au maintien : le FC Mantois 78 (13ème, 20 points) qui reçoit la réserve de l’US Créteil, (12ème, 25 points). Entre ces deux équipes on retrouve l’US Evry qui compte 26 points. Elle recevra le CO Les Ulis (21 points) qui affronte l’OFC Les Mureaux. Avec 17 points, le CS Meaux est déjà relégué.

Pays de La Loire : L’Olympique Saumur veut terminer le travail à domicile

Ce sera la dernière journée de championnat samedi dans la région Pays de Loire. Cela mettra un terme à l’affrontement entre l’Olympique de Saumur et la Roche VF. Avec un point d’avance, les hommes de Julien Sourice ont toutes les cartes en main. Ils recevront la lanterne rouge, l’AS Sautronnaise, déjà condamnée. La Roche VF se déplacera de son côté à Challans (7ème avec 36 points) pour un derby vendéen.

L’AS Sautron et l’AS la Châtaigneraie déjà relégués, quatre clubs (Saint-Philbert, Sablé, Fontenay et Changé) auront les yeux rivés sur le résultat des Voltigeurs Châteaubriant en National 2 qui conditionnera une troisième relégation ou non.

Corse Méditerranée : un duel Istres FC et AC Ajaccio B pour le maintien

C’est encore la grande inconnue dans ce groupe. Avec trois descentes certaines (groupe de 15) s’ajoutent les deux relégations de National 2 (Marseille B et Monaco B). Ce sont donc cinq clubs qui vont être relégués en Régional 1. Mandelieu (3 points) et Villefranche Saint-Jean Beaulieu (9 points) sont déjà relégués depuis longtemps. L’Atletico Marseille ne devrait pas repartir à ce niveau puisque le club est en grandes difficultés financières. L’USM Endoume Catalans est déjà relégué et ne se déplacera pas à Corte aujourd’hui. La dernière place de ce groupe de National 3 va donc se jouer entre Istres FC (21 points) et la réserve de l’AC Ajaccio (33 points).

SHARE