CSO Amnéville avait terminé en tête de la DH Lorraine mais avait été recalé par la DNCG.
CSO Amnéville avait terminé en tête de la DH Lorraine mais avait été recalé par la DNCG. (Photo CSO Amnéville)

Réintégré en National 3 Grand-Est le 22 septembre, le CSO Amnéville débute son championnat ce mercredi soir avec un calendrier démentiel pendant deux mois.

Plus d’un mois après les autres clubs de National 3 Grand-Est, le CSO Amnéville va (enfin) débuter son championnat. Réintégré le 22 septembre par la FFF – après un jugement du tribunal administratif datant du 17 août ! – le champion de Division d’Honneur Lorraine se déplace à Sarre-Union. « Il y a beaucoup d’envie, d’excitation, souligne Cédric léonard, l’entraîneur amnévillois, dans les colonnes du Républicain Lorrain. On avait le droit de disputer ces matchs-là. Maintenant, on va voir de que l’on vaut contre une belle équipe, aguerrie à ce niveau. »

Avec un seul départ, Paul Maurice (Tréméry), et deux arrivées, Medy Meddour (FC Metz) et Erwann Moukam (Asteras Tripolis, Grêce), l’effectif du club mosellan est resté très stable. ce qui est plutôt une bonne chose puisque le CSO Amnéville entame un véritable marathon digne de la Ligue des Champions avec trois matches le mercredi soir en un mois !

« C’est une difficulté supplémentaire, assure Cédric Léonard dans le Républicain Lorrain. On a tellement attendu ce moment qu’on ne va se plaindre des matches rapprochés. » Après cette série, le CSOA comptera encore trois matches en retard dans ce fameux groupe de National Grand-Est à seize clubs.

PARTAGER