AS Cherbourg banc
Gérard Gohel (à gauche sur le banc) espère encore pouvoir sauver son club. (Photo Sylvain Letouzé - Tendance Ouest)

La Ligue de Normandie a décidé de laisser un nouveau délai à l’AS Cherbourg afin que le club présente des comptes équilibrés.

Ce mercredi matin, l’AS Cherbourg était convoqué devant la commission régional de contrôle et de gestion de la Ligue de Normandie. Le club du Contentin avait jusqu’au 3 juin pour apporter des pièces supplémentaires concernant ses comptes. Mais l’instance régionale a décidé de lui laisser encore un nouveau délai, jusqu’à la semaine prochaine.

Mais qu’est-ce que cela va changer ? Pas grand chose… Car l’AS Cherbourg traîne un déficit de plusieurs dizaines de milliers d’euros depuis de nombreux mois. 123 000 euros selon le président Gérard Gohel, un peu plus de 200 000 euros selon nos informations. Le club a déjà été sanctionné de six points de pénalité et de 3 000 euros d’amende lors de son précédent passage devant la CRCC le 4 mars 2020.

Ce matin, la ligne de défense a été la crise sanitaire ! Comme le rapporte Tendance Ouest, Gérard Gohel a clamé devant la commission que « le déficit réel, hors du mécénat non versé notamment, est bien celui créé par le Covid-19 depuis mars jusque juin, nous avons perdu 110 000 euros ». Une somme qui est donc différente que celle annoncée le 17 mai. La question à poser est tout de même de savoir comment son club a-t-il pu perdre autant d’argent depuis début mars alors que les salaires de ses joueurs sous contrat fédéral et de ses éducateurs étaient réglés par l’Etat via le chômage partiel ? Mystère…

Le mystérieux mécène toujours d’actualité !

Et comme il le fait depuis plusieurs semaines, le président cherbourgeois assure avoir « déposé des dossiers aux collectivités comme la Ville de Cherbourg, le Conseil départemental et la Région Normandie » qui ont « voté diverses aides ». Mais comme nous l’a affirmé Franck Tison, l’adjoint aux sports de Cherbourg, « une enveloppe de 500 000 euros a été votée pour aider les associations mais cela concerne tout le monde et la répartition se fera plus tard ». Elle se fera surtout après le deuxième tour des élections municipales qui a lieu le… 28 juin.

Il y a quelques jours, Gérard Gohel confiait même à plusieurs de nos confrères qu’il croyait encore à son fameux mécène, un intermédiaire africain qui s’occupe des fonds d’une société japonaise basée en Suisse… sauf que ça fait deux mois que le chèque ou le virement « doit arriver dans les prochains jours ».

La situation fait néanmoins bondir de nombreux clubs. « Je ne sais pas trop à quoi joue la Ligue, confie le dirigeant d’un club de National 3. La dernière fois qu’on a envoyé des documents en retard, on a été immédiatement sanctionné avec une amende. » Pire, des clubs sains financièrement attendent cette décision de la Ligue pour savoir s’ils peuvent être repêchés…

PARTAGER