But Saint-Priest
La photo de l'action où Rayan Souici monte au-dessus de Tom Duponchelle. (Photo Sulyvan Manfroi)
Bannière stages Louza

Après avoir validé l’égalisation de Saint-Priest, contre Hyères, l’arbitre s’est ravisé au bout de quelques minutes. Ce qui n’a pas vraiment plu.

Samedi soir, un fait de jeu a perturbé la rencontre entre l’AS Saint-Priest et Hyères FC. Peu après l’heure de jeu, Rayan Souici a égalisé de la tête pour les locaux (1-1, 61′). Damien Rossini, l’arbitre de la rencontre, a tout d’abord validé le but. Puis il s’est rendu vers le Hyérois Tom Duponchelle qui se trouvait à terre dans la surface de réparation avant d’invalider le but, estimant que le défenseur avait été victime d’une faute de l’attaquant san-priot.

Les deux arbitres assistants étaient alors au niveau du rond central, deux joueurs du Hyères FC étant prêts à faire l’engagement. Les joueurs locaux se sont alors précipités vers la surface de réparation du Hyères FC afin de protester contre le changement de décision de l’arbitre. Après cinq minutes de palabres, l’AS Saint-Priest a alors choisi de quitter le terrain en protestation. Devant la situation, Damien Rossini a décidé de siffler trois fois pour indiquer la fin de la rencontre comme c’est visible sur les images prises par Fuchs Sports, le diffuseur du National 2.

L’arbitre a sifflé la fin du match avant de se raviser

L’AS Saint-Priest a déposé une réserve technique. « L’arbitre nous a refusé un but valable. Les relations avec l’équipe adverse se sont bien passées car elle même était d’accord avec nous. L’arbitre a commis une erreur » peut-on lire sur la feuille de match informatisée. Sur la forme, l’arbitre n’a pas commis de faute technique puisqu’il peut refuser un but s’il n’a pas fait reprendre le jeu par l’engagement. Sur le fond, ce sera à la commission compétente de la FFF de juger.

Hyères FC avait aussi fait inscrire une réserve technique sur le fait que l’arbitre ait « sifflé 3 fois la fin du match et l’équipe adverse est rentrée au vestiaire » alors que c’était la 61e minute. Cette réserve n’a pas été maintenue en fin de rencontre. Après presque vingt minutes d’arrêt, le match a bien repris avec une victoire varoise (1-0). Mais la colère était palpable du côté de l’ASSP qui espère pouvoir rejouer le match.

Sur les images, il est difficile de se faire une idée concernant une possible faute de Rayan Souici sur Tom Duponchelle. Selon nos informations, le délégué principal de la rencontre aurait aussi fait part de son interrogation en fin de match en mentionnant « une blessure involontaire ». C’est désormais à la FFF de décider des suites à donner en sachant qu’elle s’appuiera essentiellement sur l’aspect réglementaire. Affaire à suivre…

SHARE