Nicolas Le Belec ne veut pas entendre parler d'un statut de favori pour le moment.
Nicolas Le Bellec et le Bergerac Périgord FC repartent sur un nouveau cycle. (Photo Jérôme Bouchacourt)

L’ex-entraîneur du SO Cholet (National) s’est engagé pour trois ans avec le Bergerac Périgord FC en remplacement de Fabien Pujo. Un cycle s’ouvre pour le club de Dordogne.

Trois semaines après l’annonce de la non reconduction de Fabien Pujo, le Bergerac Périgord FC a annoncé le nom de son nouvel entraîneur. Alors que Frédéric Reculeau (ex Les Herbiers) et David Vignes (ex Pau) étaient pistés, c’est un autre ancien technicien de National qui a remporté le pompon, Nicolas Le Bellec.

« Je le suis depuis Montluçon et Aurillac, explique Christophe Fauvel le président bergeracois. J’ai l’impression que c’est quelque’un de bien organisé. On s’est d’ailleurs croisé l’an dernier lorsqu’on a affronté Cholet. C’est un entraîneur avec lequel j’avais envie de travailler. »

C’est donc une nouvelle ère qui s’ouvre en Dordogne, avec toujours les mêmes ambitions. « L’objectif ne change pas, c’est la montée en National, assure le président périgourdin. On part sur un nouveau cycle de trois ans. » Et il espère que son nouvel entraîneur apportera ce qu’il manque depuis trois ans, un peu plus de sérénité dans le money-time.

PARTAGER