Nicolas Dupuis ne sera plus sur le banc du Fleury 91 FC. (Photo Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

Après la défaite de Fleury à Chartres, samedi soir, Nicolas Dupuis a expliqué qu’il n’entraînerait plus le club francilien pour se consacrer à la sélection malgache.

Surprise samedi soir au stade Jacques-Couvret de Chartres à la lecture de la feuille de match. Nicolas Dupuis n’était pas inscrit dans la case entraîneur, suppléé par Grégory Mleko, un de ses adjoints. Pourtant, l’entraîneur du Fleury 91 FC était bien présent, derrière la main-courante. « Je ne devais même pas être là, mais j’ai tenu à venir parler aux joueurs » a-t-il confié à nos confrères du Parisien.

Le technicien, qui doublait jusqu’à présent avec le poste de sélectionneur de Madagascar, a choisi de ne pas continuer sa mission sur le banc du club de l’Essonne. « Depuis le 1er octobre, j’ai vu mes joueurs seulement quatre jours, a-t-il expliqué au quotidien francilien. Dans ces conditions, il n’était pas décent de continuer les deux. Depuis la CAN, c’était devenu trop compliqué nerveusement. J’avais l’impression d’arnaquer mon président avec lequel j’ai une profonde relation d’amitié. A force de vouloir courir deux lièvres à la fois, tu risques d’être mauvais des deux côtés. »

Une solution interne sur le banc

Après sa défaite à Chartres, Fleury 91 FC est en effet sixième à neuf points de la tête du groupe B de National 2. Si la montée en National, l’objectif avoué du club, n’est pas encore compromise, il est clair que le retard est déjà conséquent à trois journées de la mi-championnat. « On va réfléchir ensemble à un nouvel organigramme, a précisé Pascal Bovis, le président floriacumois, au Parisien. Nicolas nous a beaucoup apporté et il va continuer à nous apporter. Mais on l’aura beaucoup moins avec nous. Il reste responsable du sportif à Fleury, mais on devait changer d’organisation pour clarifier cette situation. »

La solution interne serait privilégiée avec la nomination d’Habib Boumezoued, actuellement entraîneur de l’équipe fanion féminine qui évolue en D1 Arkena. Mais Nicolas Dupuis va continuer de travailler au sein du club, notamment sur le recrutement puisqu’il a annoncé que deux joueurs Sénégalais allaient arriver au mois de janvier. Il sera néanmoins présent moins souvent à Fleury-Mérogis afin de poursuivre son excellent travail avec Madagascar, quart-de-finaliste de la dernière Coupe d’Afrique des Nations.

SHARE