Partis dans plusieurs avions vendredi, faute de places suffisantes, les joueurs vannetais ont vu leur vol retour annulé ! 

« On se rappellera de ce voyage en Corse ! » Ce dimanche matin, Laurent Hervé préfère sourire de la nouvelle galère qui arrive à la délégation vannetaise. Avec ses joueurs et son staff, il devait en effet prendre l’avion retour à 10 heures – avec arrivée à 11h55 à Nantes – pour rentrer dans le Morbihan après avoir réalisé un bon nul contre le FC Bastia-Borgo (2-2) hier soir.

« On est arrivé ce matin à 8h à l’aéroport de Bastia et on a vu que notre vol était annulé, raconte l’entraîneur du VOC. Tous les autres vols de la journée étaient complets ou alors il restait juste quelques places alors qu’on est une vingtaine. Mais on n’a pas eu plus d’informations sur cette annulation. » La compagnie Volotea a mis des chambres d’hôtel à disposition des Bretons qui vont donc passer une journée et demi supplémentaires en Corse. 

Un voyage aller qui a déjà coûté très cher !

Mais ce n’est pas sans poser de problèmes puisque la plupart des joueurs vannetais travaillent demain. « Ils ont tous essayé de joindre leur employeur ce matin pour annoncer qu’ils ne seraient pas au boulot demain » indique Laurent Hervé. Ce premier déplacement de la saison aura donc été bien galère puisque pour se rendre à Bastia, la délégation du VOC avait dû se scinder en deux.

Les calendriers étant sortis mi-juillet, il a été difficile de trouver un vol pour Bastia au départ de Nantes pour tout le monde en pleine période de vacances estivales. Vendredi, six personnes sont donc partis de la Cité des Ducs de Bretagne et les seize autres… de Caen ! Mais cela a surtout coûté très cher au Vannes OC :  16000 euros alors que la dotation de la FFF n’est que de 6000 euros pour ce déplacement en Corse. Maintenant, il faut espérer que la réserve du FC Nantes n’aura pas la même mésaventure dans quinze jours !

PARTAGER