Efficaces face aux réservistes Angevins, samedi dernier à Massabielle, les footballeurs du VHF devront confirmer samedi prochain, face aux Nantais (© Lisa Paquereau).

Intraitable à domicile (3 victoires en trois matchs, 8 buts marqués pour aucun encaissé), le VHF doit maintenant prendre des points hors de ses bases pour suivre le train d’enfer imposé par le leader l’AS Béziers.

Abdel Bouhazama, le coach Angevin en convenait, « ce soir nous avons été battus par plus fort que nous » , c’est vrai que la copie rendue par le VHF samedi soir a été quasiment parfaite. Si la victoire obtenue il y a deux semaines contre Bergerac pouvait être qualifiée « d’heureuse », cette fois-ci, il n’y a pas eu photo, tant le VHF a dominé son sujet et à su être percutant et efficace face aux réservistes du SCO qui sont repartis en Anjou, avec quatre buts dans la « musette ».

Côté Vendéen, Stéphane Masala, ne cachait pas sa joie. « Nous sommes très satisfaits du travail accompli par les joueurs. L’équipe a répondu présente, comme sur les autres matchs à domicile. On se sent bien à Massabielle, maintenant on va avoir l’opportunité d’aller chercher notre première victoire à l’extérieur samedi prochain, c’est ce qu’on attend, c’est ce qu’on veut. »

Le déplacement à Nantes samedi 26, face à une nouvelle réserve pro, sera un autre test pour le VHF. Il dira si le club du président Landreau, bien calé dans la première moitié du classement, peu franchir un cap à l’extérieur où, en ce début de saison, il n’a obtenu qu’un tout petit point sur neuf possibles. C’est à ce jour, le point que le collectif Herbretais en net progrès, devra encore améliorer, pour pouvoir gagner partout en constance.

PARTAGER