Kael Montout est les Herbretais n'arrivent pas à débloquer leur compteur victoire en ce début de saison.
Kael Montout est les Herbretais n'arrivent pas à débloquer leur compteur victoire en ce début de saison. (Photo Lisa Paquereau)

Après quatre journées sans victoire, le Vendée Les Herbiers football, avait à cœur d’offrir à son nombreux et fidèle public, un premier succès à domicile et enfin lancer sa saison. Malgré une bonne volonté évidente, les hommes de Stéphane Masala ont encore du se contenter d’un résultat nul et ont lâché de nouveaux points face à une bonne équipe du FC Sète.

Trois défaites et deux matchs nuls, un seul et unique but marqué en cinq journées de championnat, le bilan du VHF en ce début de saison en National 2 est loin d’être à la hauteur des ambitions du récent finaliste de la Coupe de France. Tenus en échec sur leur terrain de Massabielle par une belle et valeureuse équipe Sétoise, les partenaires de Kalifa Traoré, n’arrivent toujours pas à décoller, ils pointent à l’avant dernière place du classement et accusent déjà un retard de huit points sur le duo Blois – St Pryvé St Hilaire.

Samedi prochain, c’est à Bergerac que les « Rouge et Noir » se déplaceront pour le compte de la sixième journée, pour un match qui s’annonce déjà décisif pour la suite de la saison, sachant aussi que l’équipe de Nicolas le Bellec et du petit stratège Argentin Diego Gomez, n’est guère mieux lotie.

La réaction de Romuald Marie (Défenseur du Vendée Les Herbiers Football)
« On a fait 35 bonnes premières minutes, et surtout on se crée deux belles occasions dans les cinq premières, si l’un d’elles va au fond, cela peut évidemment changer la physionomie de la rencontre. Mais on n’arrive pas à concrétiser et garder cet équilibre qui fait notre force, c’est là où on doit être vigilants car on fait tout pour gagner ce match mais on manque d’efficacité, et pourtant on sait ce qu’on peut faire, mais aujourd’hui, c’est le poteau qui les sauve. Notre début de saison est évidemment compliqué, mais on savait que ce serait difficile, ce n’est pas pour rien qu’en dix ans aucune équipe qui est descendue de National n’a réussi à remonter la première année.  Pour la plupart d’entre nous on vient des centres de formation d’équipes de L1 ou L2, alors on sait ce qu’est le N2 pour l’avoir pratiqué et que c’est la guerre toutes les semaines. »

La réaction de Stéphane Masala (Entraîneur du VHF)
« Staff comme joueurs nous sommes dans l’attente de cette première victoire, on la veut absolument mais ça nous stresse aussi un peu, on a besoin de calme, de lucidité, car je peux vous assurer que l’on sait où on va, et qu’on peut produire du bon football, mais ce qui est sur aussi c’est que c’est insuffisant en ce moment. Il faudrait faire en 90 minutes, ce que nous avons réalisé au cours de la première demi-heure, pendant cette période nous nous somme créés des occasions, mais par nervosité, quand on voit qu’on n’y arrive pas, on devient moins compacts, enfin on aurait aussi pu perdre ce match (NDLR. Deux sauvetages sur la ligne, et une parade de Dan Delaunay, dans le temps additionnel). On est très lin de nos objectifs, ça on est bien conscients, mais on avance, on travaille, l’équipe a été entièrement renouvelée, il faut donner à tous nouveaux joueurs une vision du football des Herbiers, oui on travaille mieux, on va tout faire pour engranger des points et avoir une animation offensive plus efficace. »

PARTAGER