le club vosgien d'Epinal a engagé l'ailier marocain de 24 ans, Karim Achahbar, qui était sans club (© Philippe Le Brech).

Sixième du groupe A de National 2, mais surtout quart-de-finaliste de la Coupe de France, le SAS Épinal a réalisé une belle saison, et les bonnes prestations de ses joueurs n’ont pas laissé les superviseurs des autres clubs indifférents. C’est ainsi que quelques-uns des meilleurs éléments de Xavier Collin ont été sollicités et sont partis exercer leurs talents sous d’autres cieux.

C’est le cas de Jean Philippe Krasso, chez les Verts de Saint-Etienne, Alpha Kubota à Sedan, Mickael Biron à l’AS Nancy Lorraine et Adel Berkane à Troyes. Guy Tapé et Christopher Makengo vont également quitter le SAS Épinal car ils n’ont pas répondu favorablement à la proposition de prolongation qui leur a été faite.

Quatre arrivées !

Karim Achahbar, formé à Guingamp, l’attaquant de 24 ans, n’a pas eu véritablement sa chance avec le club de Ligue 2. Des prêts à Luçon, Quevilly/Rouen ou encore Tubize (Belgique), se sont succèdés dans le parcours de ce joueur qui vient de connaître une saison blanche, même s’il portait le maillot de Niort. Ce milieu offensif gaucher a été séduit par le projet du SA Spinalien qui lui offre une belle opportunité de se relancer.

Avec 9 réalisations en 18 matchs joués, Mohamed Boussaïd, avait pris part à l’excellent parcours réalisé par la formation du Haut-Lyonnais en N3. Solide gaillard de 29 ans, l’Algérien n’est pas un novice en N2 car il a déjà joué à ce niveau avec Saint-Priest, Montceau-les-Mines ou encore Fleury-Mérogis.

Mohamed Boussaïd buteur reconnu en N2 (© Philippe Le Brech)

Joueur de couloir, Kamel Bennekrouf, 28 ans arrive lui aussi des Hauts-Lyonnais, après être passé entres autres par Andrézieux-Bouthéon, Lyon La Duchère et le Puy Foot.

Rafael Mazzei Ribeiro Chagas, le défenseur brésilien de 30 ans est de retour au SA Spinalien. Le latéral gauche, passé également par Béziers connait parfaitement le club pour y avoir déjà évolué et disputé 53 matchs de N2, en deux exercices.

PARTAGER