Stade Montbauron Versailles
Le stade de Montbauron à Versailles. (Photo Philippe Le Brech)

Pour son retour en National 2, le Racing Club de France ne pourra jouer que trois matchs à domicile à cause des travaux à Yves-du-Manoir.

Le complexe sportif Yves-du-Manoir va connaître un nouveau coup de jeune ces prochains mois afin qu’il soit opérationnel pour les Jeux Olympiques de 2024 où elle servira comme site de compétition pour le hockey sur gazon. Promu en National 2, le Racing Club de France Football ne pourra donc jouer que trois matchs à domicile contre Châteaubriant (27 août), Vannes (17 septembre) et Chartres (15 octobre).

A la recherche d’un stade pour le reste de la saison, le club de Colombes n’a pas trouvé d’enceinte disponible dans son département. « S’agissant du stade de repli, et afin de répondre aux questionnements de certains de nos supporters, seuls deux clubs dans le département des Hauts-de-Seine, possédant un terrain homologué pour le championnat de National 2, le Stade de l’ACBB à Boulogne-Billancourt et celui d’Issy-les-Moulineaux, explique le club sur son site internet. Or aucun de ces deux clubs n’a été en mesure de donner une suite favorable à la demande du Racing. »

Le club du président Patrick Norbert a donc choisi de s’expatrier à Versailles. « Il a fallu chercher une issue en dehors du département, poursuit le club dans son communiqué. Le choix du Stade du Montbauron à Versailles s’est rapidement imposé. La qualité des installations, notamment de la pelouse a été déterminante. »

Comme le rappelle le club francilien, le stade de Montbauron a été inauguré le 1er mai 1961 lors d’un match de première division entre le Racing Club de Paris et le Stade de Reims.

SHARE