Les joueurs apprécient le nouveau nom du club. (Photo Paris 13 Athlético)

Le FC Gobelins a décidé de changer de nom afin d’accroître sa visibilité en devenant Paris 13 Atletico. Explications.

Le FC Gobelins est mort, vive le Paris 13 Atletico ! Le club situé dans le treizième arrondissement de la Capitale, à quelques encablures de Bercy, a en effet changé de nom depuis le 1er juin.

« Cette saison, nous avons affronté des équipes de province pour la première fois et les dirigeants nous demandaient le pourquoi de ce nom, si c’était une rue ou un quartier, a expliqué le président Frédéric Pereira au Parisien. Il y avait un côté péjoratif. On était ciblé comme un petit club alors qu’on compte 1500 adhérents. Avec ce changement, les gens vont nous situer immédiatement. Et le nom Atletico sonne grand et c’est intéressant au niveau marketing. »

« Affirmer notre identité parisienne ! »

A l’instar du GS Consolat Marseille, devenu l’Athlético Marseille en 2018, le club aura donc une visibilité accrue avec le nom de la ville et le numéro de son arrondissement d’appartenance. Mais pas seulement. « Affirmer notre identité parisienne est le cœur de notre projet, précise le président parisien. Cela va nous permettre de passer un cap supplémentaire, à savoir renforcer notre politique de formation auprès des jeunes mais aussi ancrer notre équipe fanion au plus haut niveau national. »

Sixième du groupe B, pour sa première saison en National 2, le club parisien est aussi un des plus gros clubs de France avec 1452 licenciés cette saison. Avec des infrastructures de qualité au stade Boutroux, le Paris 13 Atletico compte bien confirmer sa place de troisième club parisien derrière le Paris Saint-Germain et le Paris FC !

PARTAGER