Promu en National 2, Pontarlier a été placé dans le groupe A avec les équipes du Sud de la France. Pas évident pour un club au budget plus que serré !

Promu en National 2 pour la première fois de son histoire, le CA Pontarlier s’avance sur la pointe des pieds. En effet, une longue saison attend le club du Doubs qui aura 14 000 kilomètres à parcourir cette saison, soit plus que n’importe quel autre club – hormis les deux clubs corses – puisqu’il a été placé dans un groupe à grande connotation Sud-Est.

« La FFF nous a fait un beau cadeau en mettant dans un groupe avec quasiment que des clubs du Midi, indique Jean-Luc Courtet, l’entraîneur pontissalien. Tous les joueurs travaillent à côté donc les déplacements ne seront pas faciles avec tous ses déplacements à effectuer cette saison. »

Après la réception ce samedi de l’Athlético Marseille (ex GS Consolat), relégué de National, le CAP fera son premier très long déplacement pour se rendre à Toulon, situé à plus de 600 km de Franche-Comté. « Nous ferons le premier déplacement à Toulon en car en partant le vendredi » précise le technicien doubiste. Soit environ sept heures à l’aller, en passant par Lyon, alors que le retour risque d’être encore plus long avec les retours de vacances du mois d’août.

Un passage par la Suisse et l’Italie pour aller à Monaco ?

Pour ses déplacements à Monaco et Nice prévus en mars, Pontarlier devrait même passer par la Suisse et l’Italie (600 km) pour raccourcir son itinéraire de 100 kilomètres par rapport à un trajet par Lyon et Marseille. « Pour ces deux matchs, nous espérons pouvoir y aller en train ou en avion plutôt que de passer par la Suisse et l’Italie » précise Jean-Luc Courtet.

Capture d’écran Google Maps

Pour cette première saison en National du CAP, et vu les conditions, l’objectif sera donc uniquement le maintien. Avec un budget serré, l’effectif est resté quasiment identique à celui de l’an passé en National 3, avec uniquement des joueurs qui ont un travail à côté. Mais après avoir terminé premier de son groupe l’an passé grâce à une superbe série de 7 victoires et 3 nuls lors des 10 derniers matchs, le petit poucet du groupe A National 2 compte bien rééditer l’exploit cette saison, et attend ses adversaires de pied ferme sur les hauteurs du Jura… car ils devront eux aussi faire le déplacement !

PARTAGER